Publié dans Ateliers d'écriture, On joue ?

Concours d’écriture : astuces et conseils pour s’amuser en écrivant.

Info du jour : Les éditions Jouvence et le site Librinova organisent un concours autour du thème du développement personnel. Voici quelques raisons qui pourraient vous pousser à m’accompagner dans cette aventure ou à vous inscrire à un concours d’écriture en général…

Le concours ou LA solution pour terminer et/ou arranger un roman inachevé

Vous vous souvenez de ce roman dont vous avez écrit le début et connaissez la fin sans pour autant l’avoir jamais terminé ?  Ou encore celui que vous avez terminé sans jamais oser l’envoyer à un éditeur ? C’est le moment de le ressortir de son placard, s’il colle au thème du concours bien sûr !

Sinon, il y a toujours possibilité de l’orienter en fonction du sujet du concours. Pour cela, prenez garde aux consignes imposées dans le règlement intérieur : réduction du format, thème, etc…

Ecrire sous contrainte pour débloquer sa créativité

A l’image des exercices d’écriture de ma rubrique Ateliers d’écriture, participer à un concours qui vous impose des règles peut vous aider à débloquer votre créativité.

Si vous êtes comme moi, désespérée d’inventer une histoire sortie du néant, cela promet d’être une expérience intéressante. A l’image d’un sujet imposé par un professeur, vous aurez un cadre pour composer.

Cependant, il est important d’être d’accord avec les contraintes imposées, sinon cela risque de vous freiner, ce qui est l’effet inverse recherché !

Ecrire un format long pour gagner en expérience.

Imaginer une nouvelle, ce n’est pas la même chose qu’imaginer un roman.

Il vous faudra structurer votre histoire en chapitres et garder une cohérence du début à la fin. Pour cela, je vous invite fortement à réaliser un plan de votre roman, voire un résumé, pour vous aider à vous orienter au fil de votre écriture. Il sera votre guide et vous évitera de vous décourager en chemin.

Si vous avez déjà rédigé une nouvelle dans le thème du concours visé, vous pouvez la transformer en roman. Il suffit d’ajouter plus de descriptions, d’intrigues, de dialogues, et des personnages à la psychologie bien détaillée.

Attention à ne pas tomber pour autant dans l’allongement massif de texte qui plombe l’équilibre général de l’histoire ! Concernant ce sujet, je vous invite à lire l’article amusant de l’auteur Lionel Davoust,  qui utilise la méthode Marie Kondo pour alléger ses histoires. 😉

Ecrire dans un délai imposé, pour mieux tout terminer

Si vous êtes comme moi et que sans délai, vous ne finissez rien, les dates d’envoi indiquées pour un concours peuvent être une bonne manière de vous motiver !

Cela vous demandera de vous organiser au quotidien pour écrire votre roman, en trouvant un moment par jour ou par semaine pour passer à la rédaction. Si vous êtes du genre méthodique, vous pouvez envisager de réaliser un véritable planning d’écriture.

Votre emploi du temps est trop chargé ? Je vous conseille la méthode du défi sablier de l’auteure Samantha Bailly. Il consiste à trouver entre 5 et 15 minutes par jour sur son emploi du temps pour écrire, en utilisant un sablier.

Au contraire, si une deadline vous cause des pics de stress, un concours n’est peut-être pas l’idéal pour vous, à moins de le transformer en challenge. A vous de voir 😉

Gagner un prix, parce que bon, on a signé pour ça à la base !

LA grosse motivation d’un concours reste surtout ce qu’il y a à gagner en cas de réussite.

Dans le cas du concours organisé par les éditions jouvence, il s’agit d’une publication de votre roman dans leur catalogue, et sa communication auprès du public, après relecture de votre texte par des professionnels.

Sans pour autant se mettre la pression, vous pouvez aussi envisager cela comme un challenge personnel.

Dans le cas où vous ne gagnez pas, il faut toujours se dire que vous ferez mieux au prochain concours et que la pratique permet de s’améliorer.

Une autre possibilité serait d’envoyer votre roman à une autre maison d’édition pour tenter une publication, s’il correspond à leur ligne éditoriale.

Le concours des éditions Jouvence met en avant le roman de développement personnel. Ce n’est pas pour rien : ce genre a le vent en poupe. Il n’y a qu’à voir la naissance de la catégorie « Roman Feel Good » pour s’en persuader chez les éditeurs, et la popularité de certains auteurs comme Laurent Gounelle, Raphaëlle Giordano ou encore Virginie Grimaldi.

Plus on est de fous, plus on rit !

Vous avez la chance d’avoir un groupe d’amis avec qui vous partagez la passion de l’écriture ou  vous êtes adepte de groupes et blogs d’écriture ? Pourquoi ne pas challenger d’autres personnes afin d’écrire sur le même sujet ?

Cela vous aidera à vous motiver et à avoir conseils et points de vue différent sur votre intrigue pour l’améliorer avant son envoi.

Où trouver la liste des concours d’écriture en cours ?

Librinova propose de nombreux concours d’écriture sur sa plateforme d’autoédition.

Vous pouvez également trouver une liste non exhaustive de concours de nouvelles et de romans sur le site concoursnouvelles.com. Il mélange participations gratuites et payantes. Certains concours permettent de gagner de l’argent en plus de la publication. Lisez bien les règlements intérieur pour savoir à quoi vous attendre et faites votre tri.

De manière générale, les maisons d’édition proposent des appels à texte sur leurs sites internet avec des contraintes. N’hésitez pas à vous en inspirer, même si ce ne sont pas exactement des concours, cela promet parfois d’être publié.

Quelques informations sur le concours des éditions Jouvence pour terminer 

Ce concours est organisé par les éditions Jouvence et Librinova du 15 novembre 2019 au 30 avril 2020. L’annonce des résultats est prévue en juin 2020.

Le premier gagnant verra son texte publié à l’automne 2020. Il bénéficiera de l’expertise de communication des Éditions Jouvence. Les deux lauréats suivants bénéficieront de la publication de leur ouvrage en version numérique et en version papier par Librinova.

Son sujet d’écriture est le suivant : Rédigez un récit fictif partant de l’un ou plusieurs des thèmes suivants : les Quatre Accords toltèques, la Communication NonViolente ®, le lâcher-prise, la sororité.

Rédigez un texte de 80 000 à 120 000 signes (espaces compris) et laissez place à votre imaginaire ! Que votre récit fasse référence à votre vécu ou qu’il soit totalement inventé, il doit être rédigé comme une fiction et si possible, suivre la structure du schéma narratif (situation initiale, élément[s] perturbateur[s], péripéties, élément de résolution, situation finale). Attention : votre récit doit impérativement être une fiction. Les témoignages ne seront pas pris en compte.

Des ouvrages de référence sur les méthodes de développement personnel évoquées pour le concours sont disponibles aux éditions Jouvence.

Le Règlement intérieur disponible sur le site de Librinova.

Note de ma part : Il vous faudra ouvrir un compte sur le site de Librinova pour participer au concours et envoyer votre texte.

La seule difficulté d’écriture de ce type de roman est de glisser subtilement une méthode de développement personnel dans l’intrigue (à la manière de Laurent Gounelle), ou de l’assumer complètement avec un index (comme le fait Raphaëlle Giordano).

En espérant que cet article vous aura donné envie de découvrir le monde des concours d’écriture ou débloqué votre créativité.

Rouages et chocolat,

A.Chatterton