Publié dans Questions existentielles

Comment préparer son premier swap littéraire ? : mes conseils et astuces

Ce mois-ci, avec le club de lecture dont je fais partie, nous avons décidé de réaliser un swap de lecture. C’était mon premier swap et je me suis demandée ce qu’on pouvait bien y mettre. J’ai décidé d’en faire un article pour aider les neo-swappeurs comme moi à réaliser cet exercice avec brio…

Préambule : Qu’est ce qu’un swap ?

Un swap est un terme anglais signifiant « échanger ». Dans le cas d’un swap littéraire, on échange surtout des livres. Il existe une pratique sexuelle du même nom, mais ce n’est pas le sujet de cet article… 🙂

En pratique, on s’envoie un petit colis contenant un à plusieurs livres ainsi que d’autres petits cadeaux comme de la papeterie, des bonbons, des bougies ou encore des figurines. Si tu veux en savoir plus, tape « swap de livres » sur Youtube et tu verras un déballage complet des colis échangés entre deux personnes.

C’est surtout un moyen amusant de s’envoyer des propositions de lecture et de penser à une personne, en dehors de son anniversaire ou des fêtes !

J’ai réuni les étapes de réalisation d’un swap, si jamais l’aventure te tente. Les voici :

Trouver un binôme de swap

Dans mon cas, il s’agit d’un membre de mon club lecture que je ne connais que virtuellement. Le swap a été organisé par Justine, la créatrice de notre club car nous sommes 6 à participer. Elle a établi une liste et chacun se voit attribuer le nom de la personne qui suit le sien dans cette liste.

Si tu ne fais pas partie d’un club lecture comme moi, tu peux réaliser ton swap avec une amie, un membre de ta famille, quelqu’un que tu ne vois pas souvent. Cela permettra de rester en contact et de s’échanger des objets ou idées amusantes.

Définir un budget

L’argent restant le nerf de la guerre, il est important de déterminer le budget de l’ensemble des objets présents dans ton swap, livre et envoi postal compris.

Lors de mon swap, nous avons déterminé un montant de 30 euros. Il est important d’en discuter avec ton binôme pour éviter de mauvaises surprises ou de se ruiner tout simplement. On cherche toujours à faire plaisir à l’autre, mais il faut savoir se donner une limite !

Si tu n’as pas assez d’argent ou que tu trouves le montant trop petit,  tu peux ajouter des objets personnels et en bon état, mais dont tu ne te sert plus. Un joli emballage peut faire toute la différence ! Et en plus, c’est écolo. Pour ma part, j’ai souvent de jolis marque-pages en double, donc je les garde pour mes envois de colis.

Choisir un thème

Avec le club lecture, nous avons décidé d’un thème après un vote en deux temps car nous avions trop d’idées pour ce swap ! Cela nous a permis de choisir des objets et surtout des livres en lien et d’apporter une cohésion à nos swaps.

Ce n’est pas une obligation bien sûr, mais si tu ne sais pas quoi envoyer, cela peut t’aider. Si tu ne connais pas bien ton binôme de swap aussi !

Voici quelques exemples de thèmes : la Nature (qui est mon thème actuel de swap), les saisons, le féminisme, un pays, un genre littéraire, une fête annuelle…

Connaître son binôme de swap

Dans le cadre de mon swap, j’étais en binôme avec une membre du club que je connaissais peu. Justine, la créatrice de notre club lecture, nous a proposé une liste de questions à poser à notre binôme afin de mieux comprendre ce qu’elle aime. Les questions étaient bien sûr ajustables et nous pouvions en créer d’autres.

Prendre le temps de connaître son binôme est important afin d’éviter de lui envoyer des choses qui ne lui plairont pas. Il y a un côté « boîte surprise » avec cet échange de colis.

Si tu connais déjà bien la personne à qui tu envoies ton swap, tu peux passer cette étape.

Sinon, voici quelques idées de questions à poser : Quelle est ta couleur préférée ? Quelle saison apprécies-tu le plus ? As-tu un pays de prédilection ? Quel genre littéraire adore-tu lire ou détestes-tu ? Qu’aimes-tu manger ou boire ? Portes-tu des bijoux ? Si oui, quel style te définit le mieux ? quel est ton parfum préféré ? etc…

Remplir son colis

S’agissant d’un swap littéraire, il faut tout d’abord commencer par le livre, ce qui est parfois un peu complexe, d’où des questions précises sur ce qu’aime ou non la personne.

Si tu pars d’un genre littéraire, regarde quels éditeurs le proposent et surtout demande à ton binôme s’il a déjà lu l’un de leur livre et son titre si c’est le cas. Cela permet de ne pas dévoiler ce que tu as trouvé, tout en précisant ta recherche.

Dans mon cas, j’avais pour thème la Nature et  je suis partie sur le genre Nature Writing. J’ai donc demandé à ma binôme si elle avait déjà lu des livres des éditions Galmeister, précurseurs du genre en France. Et j’ai eu de la chance, elle ne connaissait pas cette maison d’édition !

Après le livre, tu peux ajouter d’autres objets en lien avec ton thème et la liste est infinie : papeterie, bonbons, accessoires de bureau, figurines, bijoux, bougies, sachets de thé,  fleurs séchées, badges, autocollants, marque-pages, cartes-postales, affiches, carnets pour écrire…

Quelques magasins ou créateurs que je connais pour t’aider un peu : Chez Hema ou Sostrene Grene tu peux trouver beaucoup de jolie papeterie et d’objets décoratifs pour pas cher. Juliette Amadis réalise de très belles affiches et des marque-pages sur des figures féminines de fantasy ou gothique dans le style Art Nouveau. Enfin, le Prince au petit pois propose de la papeterie (carnets, cartes postales, marque-pages, autocollants, badges en bois) sur le thème de l’automne, Harry Potter et les Hobbits.

Définir un mode d’envoi

Ton colis est prêt et tu n’as plus qu’à l’envoyer ? Réfléchis à ton mode de transport !

Si La Poste est fiable la plupart du temps, elle reste assez onéreuse pour l’envoi de colis. Tu peux te tourner vers des points relais comme Mondial Relay, Relais Colis ou Chronoshop afin d’économiser sur les frais. Mais fais attention à être proche d’un point relais proche pour l’envoyer… et que cela soit la même chose pour ton expéditeur.

Parfois, il vaut mieux payer un peu plus cher et se prendre moins la tête, si l’on en a la possibilité.

Echanger sur ce qu’on a reçu

Quand chacun a reçu son colis et découvert son contenu, c’est toujours bien d’échanger sur ce qu’on a aimé ou moins aimé. Certains font des vidéos en direct de leur déballage, moi je préfère les photos afin de partager mes découvertes.

C’est aussi l’occasion d’échanger sur sa lecture une fois le livre terminé et savoir si on a choisi avec justesse ou non. Et éventuellement recommencer un autre swap sur une autre thématique !

Recommencer parce que c’est trop amusant !

Dans mon club lecture, nous avons décidé de réaliser des swap environ chaque trimestre sur une thématique différente à chaque fois. Les binômes changeront certainement ce qui me permettra de découvrir d’autres personnes et d’autres envies.

Si tu as l’occasion de réaliser un swap avec une même personne à plusieurs reprises, cela peut être parfait pour affiner les goûts de chacun(e) au fil des colis.

Personnellement, j’adore le swap car il permet à la fan des cadeaux de Noël que je suis d’en réaliser toute l’année sans être frustrée par une date dans le calendrier. Car après tout, un swap, c’est une forme de boîte surprise remplie de cadeaux personnalisés, non ? 🙂

J’espère que cet article t’aura plu. N’hésite pas à partager ton expérience du swap littéraire en commentaire : utilises-tu des thèmes pour tes colis ? Qu’apprécies-tu envoyer ? Quelles boutiques ou créateurs recommandes-tu ?

Timbres et papier bulle,

A.Chatterton

Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #13

Au sommaire de ma veille aujourd’hui : Un club lecture qui promeut la littérature noire, un article sur une passionnée d’objets japonais, un salon littéraire virtuel LGBT, un projet de financement participatif pour un roman de fantasy, une chaîne youtube de musique classique pour écrire, un concours pour gagner un bon d’achat culturel, un appel à textes autour d’un chiffre et un challenge littéraire estival !

L’initiative de la semaine

106095058_619672025570687_4333312555212346660_n(1)

Suite au mouvement Black Lives Matter sur la toile et dans les actualités, j’ai vu passer beaucoup de choses pour mettre en avant la culture noire en littérature. Personnellement, je n’ai pas eu l’occasion de réaliser quoi que ce soit afin d’apporter mon soutien à cette cause qui me semble juste. Pas par manque d’idées, juste de temps et d’énergie. Entre le déballage de mes cartons de déménagement et la reprise du travail, j’ai beaucoup de mal à écrire des articles. Alors, quand j’ai vu passer sur Instagram un club de lecture pour promouvoir des oeuvres qui mettent en avant des personnages racisés, je me suis dit que j’allais t’en parler.

Ce club a été créé par la bloggueuse MissAfro_Lectrice. Elle propose des lectures communes autour d’un roman, une fois par mois. Pour s’inscrire, il suffit de la contacter sur son compte Instagram. La lecture prévue en Août est Nos horizons infinis de Tahereh Mafi. Et même si tu n’adhères pas à son club, je t’invite à découvrir ses avis lecture sur sa page insta. C’est un bon moyen de découvrir des livres prônant la diversité. 😉

L’article super intéressant de la semaine

Maneki-Neko-et-autres-histoires-d-objets-japonais

Je suis abonnée au Blog de Eva, de Frenchy Nippon sur la culture japonaise et son quotidien d’expatriée française dans ce beau pays. Dernièrement, elle a publié un article sur son amie Joranne et sa passion des objets japonais. Et là… un univers s’est ouvert à moi !

Joranne ne fait pas que parler des objets japonais. Elle t’explique d’où ils viennent, à quoi ils servent et mène une réelle enquête autour. Cela lui a fait rencontrer des artisans japonais qui sont souvent surpris que l’on s’intéresse à leur travail. Pour eux ces objets ne leur semblent pas aussi importants. Certains sont usuels, d’autres décoratifs, d’autres encore servent à différents cultes. Parfois, les japonais les utilisent sans même connaître leurs origines ! Bref, j’ai appris beaucoup de choses dans cet article, et j’ai poussé plus loin ma curiosité en allant visiter le blog de Joranne, qui est une vraie mine d’informations, agrémentée de dessins rigolos. Pour finir sur le sujet, si les objets japonais t’intéressent, Joranne a publié un recueil de ces minis-reportages sur le sujet intitulé : Maneki-neko et autres histoires d’objets japonais aux éditions Le Prunier, Sully.

L’événement à ne pas manquer 

98179465_1365465553639964_4114423745802665984_n

Ce weekend, ne rate pas le Y/Books lancé par les éditions YBY. Il s’agit du premier salon littéraire virtuel francophone dédié à la fiction LGBTQIA+ sur Discord avec beaucoup de choses intéressantes à découvrir : Conférences littéraires, streams de jeux-vidéos, dédicaces d’auteurs, des défis créatifs et même des jeux auxquels tu peux participer comme les Loups-garous de RuPaul’s drag race ou le pictionnary Pop culture.

Le salon commence samedi 4 juillet à 14h30 et se clôt dimanche 5 juillet à 20h. Si tu veux connaître le programme en détail, je t’invite à cliquer sur ce lien. En guest, il y a Mélanie Fazi et Estelle Faye ! Tu peux aussi participer à la tombola caritative organisée pour l’occasion, il y a de nombreux livres à gagner.

Personnellement, j’assisterai à la conférence Littérature lesbienne, des codes à construire ou dont on peut s’affranchir (samedi, 15h30) et à celle sur Comment les éditeurs retravaillent vos manuscrits ? (dimanche 14h).

Pour rejoindre le Discord et avoir plus de détails de fonctionnement, je t’invite à visiter la page facebook de l’évènement.

Le projet de financement participatif de la semaine

sans-titre.csRc2QX2BOT8

Un roman qui parle d’un archéomage, cela ne pouvait que titiller ma curiosité de bibliothécaire de l’extrême !  Archibald Twytter, Archéomage, tome 1 : Les mystères de Paris est un projet Ulule qui a déjà atteint son objectif malgré les jours restants. Il s’agit d’une enquête sous la Belle Epoque menée par un personnage historien spécialisé dans la magie. On dirait à première vue un mélange de fantasy et de steampunk. Les premiers chapitres sont en lecture sur la page du projet pour te donner une idée. Personnellement, je suis trop fan des illustrations de l’artiste Tiphs qui sont juste MA-GNI-FI-QUES ! Pour 20 euros, le roman est à toi, et si tu préfères simplement la version numérique, ce sera 10 euros. L’auteure est aussi blogueuse sous le pseudonyme de La plume de citrouille si cela t’intéresse. Elle a débuté par des fanfictions sur la maison Poufsouffle et de fil en aiguille, son projet d’Archibald est né. Un beau projet à encourager jusqu’au 17 juillet.

Ma chaîne youtube de la semaine

Quand j’écris ou que je veux me reposer la tête, je vais sur la chaîne Halidon Music. Il y a toujours une compilation de musique classique pour avoir l’impression d’être, au choix : dans un magasin Sostrene Grene ou dans un roman de Jane Austen. Alors cela peut paraître un peu naze au premier abord, mais je me rends compte que plus le temps passe, moins je supporte la musique grand public, surtout quand je travaille. D’où ma passion pour les morceaux qui te permettent de te concentrer sans fredonner un air. Voici ma compil préférée (cf vidéo ci-dessus). Et toi, c’est quoi ta chaîne de musique préférée quand tu écris ou travailles ? 🙂

Le concours de la semaine

105950365_316651596020583_1039343838704736318_n

Au lieu d’un livre, je te propose de gagner carrément une carte cadeau d’une valeur de 30 euros dans un lieu culturel ( Fnac, Amazon, Cultura). Pour cela, il te suffit de participer au concours organisé par Cecilia Library cette semaine sur Instagram. Comment d’habitude, il faut de s’abonner à son compte, mettre un commentaire sur le post du concours en invitant des amis, et le partager en story en citant le nom de son compte insta. Le concours se termine dimanche 5 juillet. Bonne chance ! 😉

Le challenge littéraire du moment

74611107_347567809561253_2027187140857450040_n

Vu sur le compte instagram de Chris Bookine, découvre le Bingo de l’été 2020. Sur le même principe que le Bingo du Plib, tu as des actions à réaliser et des livres à lire selon une thématique. Je le trouve plutôt fun, et si j’ai l’occasion, je l’essaierai peut-être. 😉

L’appel à textes du moment

104883739_3530744876953361_5002594650338361488_n

A l’occasion de leur neuvième anniversaire, les éditions du Chat noir proposent un appel à textes autour du chiffre 9 et de sa symbolique. Petite particularité, l’envoi des textes se fera de façon anonyme pour une lecture à l’aveugle. Les 9 nouvelles retenues seront dévoilées le 31 octobre. Tu as jusqu’au 1er octobre pour participer. Les détails de présentation de la nouvelle sont à retrouver sur la page facebook de la maison d’édition.  A ton stylo !

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Black power et lectures estivales,

A.Chatterton

Publié dans Questions existentielles

Des bienfaits du club lecture privé

Il y a quelques semaines, j’ai intégré un club de lecture sur Discord organisé par Justine du blog Jasmin étoilé. Après avoir essayé le club de lecture en bibliothèque et les forums en ligne, j’ai trouvé cette initiative beaucoup plus enrichissante pour échanger sur la littérature. Voici un petit panorama des raisons qui pourraient vous pousser à franchir le pas, voire à créer votre propre club de lecture.

Comment je suis arrivée au Club lecture de Jasmin étoilé

Quand j’ai déménagé à Lyon en juin 2019, avec la création du blog, j’ai eu envie de rencontrer des gens qui aimaient autant lire que moi, voire des blogueurs qui pourraient me conseiller ou avec qui tout simplement échanger.

Mon rêve était de créer mon propre club lecture privé chez moi, en invitant des amis ou des connaissances une fois par mois autour de pâtisseries, afin d’évoquer le dernier livre que chacun avait lu.

Or, entre un nouveau travail sans lien avec la bibliothèque et mon manque de tissu social sur place, j’ai un peu galéré à trouver. Je me suis fait quelques amis, j’ai même adhéré à un club lecture dans une des bibliothèques lyonnaises, mais cela ne me suffisait pas. Par ailleurs, dans ces clubs lecture, ce sont souvent des seniors qui viennent et la littérature de l’imaginaire, ma grande passion, est très peu évoquée.

Désespérée, j’ai commencé à m’abonner à des blogs lecture sur wordpress et à me recréer une petite communauté, mais cette fois-ci en ligne, à la fois pour me donner des idées pour mon blog, mais surtout par curiosité. J’ai remisé mon rêve de club lecture à la maison et je me suis concentrée sur des personnes bien présentes, mais derrière un écran.

Pendant le confinement, j’ai lu un post de Babitty du blog Histoire Naturelle des bibliophiles (que je te conseille fortement si tu aimes t’interroger sur la littérature). Elle évoquait un club lecture auquel elle venait d’adhérer organisé par Justine du blog Jasmin étoilé. J’ai regardé le questionnaire d’entrée, je l’ai rempli et … j’ai rejoins leurs rangs.

Pourquoi ce club de lecture privé est génial ?

Ce club est en ligne sur Discord, ce qui veut dire qu’il est toujours disponible, que je peux relire les conversations que j’ai manquées, et surtout que je peux poster quand je veux. Pour moi, cela a un énorme avantage car je suis souvent connectée, mais j’aime organiser mon temps. Si je n’ai pas envie de me joindre aux conversations une soirée, je n’y vais pas. Et surtout, tout ce qui est posté reste sur ce salon discord privé, ce qui n’est pas le cas des forums publics ou toute publication est visible par tout le monde.

Nous échangeons beaucoup sur les livres, autour du livre mais aussi le blogging, nos librairies préférées… et sur nos vies. Cela m’évite de lire dans mon coin et je peux partager mes impressions de lecture en direct avec des gens qui me répondent. Ce ne sont pas des bouteilles jetées à la mer en attendant que quelqu’un les saisissent.

Echanger avec des inconnus dans la vraie vie, je trouve  cela personnellement flippant car je suis d’un naturel timide malgré les apparences. En ligne, c’est plus facile. Et le fait que nous soyons peu et respectueuses les unes des autres aide à établir le climat de confiance dont j’ai besoin pour m’exprimer. Bref, je me crée une petite communauté d’amies, et ce  n’est pas désagréable.

Le club fait grandir ma PAL encore plus, je ne le cache pas. Nous avons d’ailleurs un slogan, inventé suite à une énième bêtise de ma part :  « Tu as une Pal honteuse et tu veux en parler ? Rejoins-nous ! » . Car nous avons TOUTES une Pile A Lire de folie, sans jamais réussir à en venir à bout. Du coup, cela dédramatise d’en parler ensemble, et de l’agrandir ensemble, un peu comme une réunion d’addicts anonymes. 🙂

De mon côté, c’est d’autant plus positif car je sors parfois de ma zone de confort de lecture ou j’ajoute des romans qui seraient passés entre les mailles du filet de ma veille au cours d’une conversation du club.

Enfin, nous venons de métiers différents et cela permet d’en apprendre plus justement sur ces voies professionnelles. Entre une libraire responsable de box littéraire, une prof de français, une étudiante en lettres, une auto-entrepreneuse, une inspectrice du travail et une libraire en recherche d’emploi, il y a de quoi faire. Niveau âge, je suis  la doyenne, je crois car toutes ont moins de 30 ans. Pour autant, je n’ai pas l’impression d’un écart d’âge et au besoin j’aime bien donner des conseils professionnels. Et nous sommes dispersées géographiquement parlant : Paris ou île de France, Toulouse, Lyon…

Bref, tout cela donne un beau mélange très enrichissant avec une volonté de partage énorme. Et c’est le but de ce club.

Comment ça marche ?

Justine présente son club dans cet article présent sur son site Jasmin étoilé. La base est de présenter au moins 1 à 2 livres par mois, de participer, d’aimer la lecture et surtout d’être respectueux de l’avis des autres.  Il y a également un petit questionnaire à remplir. Le club se limitera à environ 12 personnes maximum. Pour le moment, nous sommes 7 et que des filles, mais le club est ouvert aux garçons, (hein ! ) et aux personnes non-genrées.

Il y a de nombreux salons dédiés à des thématiques de discussion : genres littéraires, films, séries, sites à conseiller, concours en ligne à partager, etc… Chaque membre peut proposer de nouveaux salons de discussions dans la rubrique améliorations. Nous partageons aussi nos ressources dans un google drive commun à tous les membres.

Côté communication, Justine partage parfois nos avis de lecture du club sur la page insta de jasmin étoilé et nous recevons chaque mois une Newsletter qui récapitule les activités du club. Dernièrement, nous avons lancé une lecture commune sur Wild de Sheryl Strayed et nous envisageons la création d’un swap entre les membres à partir du mois d’août, sans obligation de participation.

Côté coulisses, nous discutons souvent en journée. Le télétravail a bien aidé à développer le club. Je n’aurai pas autant discuté si je bossais en présentiel !

Pour conclure sur le club de lecture privé

Je suis contente d’avoir rejoins ce club et de voir le nombre de choses partagées en l’espace de quelques semaines. C’est vraiment une aventure incroyable !

Si toi aussi tu as envie de nous rejoindre, n’hésite pas ! Tu ne le regretteras pas !

Et si toi aussi tu as envie de créer ton propre club de lecture, virtuel ou IRL, lance-toi ! Cela demande un petit temps d’organisation, mais le résultat en vaut la chandelle.

Tasse de thé et lecture commune,

A.Chatterton