Publié dans On joue ?

Bilan du challenge lecture « L’épreuve des Stratèges » avec le #PLIB2020 et la suite de mes aventures de jurée #4

Passé les vacances de Noël, j’ai voulu faire un point sur le mini-challenge auquel j’ai participé en lien avec le Prix littéraire de l’imaginaire Booktuber App (ou PLIB2020) et vous raconter la suite de mes aventures en tant que Juré PLIB 2020…

Un mini-challenge de 15 jours, c’est plutôt hardcore !

Une fois n’est pas coutume, j’ai encore été trop ambitieuse. Le challenge durait 15 jours, du 16 au 29 décembre 2019. Et, me croyant super forte, j’ai décidé de commencer à lire mes 5 livres sélectionnés… 4 jours après qu’il ait commencé !

Dans ma petite tête de procrastineuse,  je m’étais dit que j’avais le temps, vu qu’en plus, je restais chez moi pour les fêtes.

ERREUR FATALE ! Il faut toujours commencer un challenge dès le premier jour, sinon pour rattraper le retard, cela devient un readathlon !

Me voilà partie à lire mes deux premiers livres confiante, engloutissant chapitre après chapitre, comme de délicieuses pâtisseries. Au bout d’une semaine, j’ai eu un coup de mou et j’ai commencé à faire des siestes en journée. Bah oui, lire fatigue les yeux !

Arrive l’avant-dernier jour, et je me rends compte qu’il reste encore un livre à lire et ce n’est pas le plus simple : Les voiles de Frédégonde de Jean-Louis Fetjaine, un roman historique bien dense ! Je commence à regretter mon choix au vu du temps restant et je vais voir où en sont mes camarades Mages dans leur défi sur le Discord dédié à ce challenge.

Et là ! Miracle, survient une règle qui me sauve la mise : On peut valider son challenge si on a lu au moins 75% du dernier livre ! La lecture de cette histoire à l’époque mérovingienne devient tout à coup moins indigeste et je me promets pour le prochain défi lecture de commencer par les romans les plus denses.

Au final, je suis venue à bout du challenge et j’ai pu envoyer mon formulaire de validation pour faire gagner 6 points à mon équipe : 1 par livre et 1 bonus car j’avais lu un livre du PLIB 2020, L’apprentie Faucheuse de Justine Robin.

J’ai terminé de lire mon dernier roman deux jours après le challenge (comme quoi, commencer de lire dès le premier jour ça compte !).

Les résultats sont tombés le 2 janvier : On est deuxième dans l’équipe des mages, mais rien n’est perdu, il reste l’épreuve des alliés pour gagner des points en février !

Mon nouveau hobby : les livres numériques !

Pour ce challenge, j’avais décidé de lire un ebook pour la première fois, en vue d’économiser l’achat d’un livre. Et cela a été une sacrée découverte !

Moi, l’amoureuse de l’objet-livre et du papier, je me suis vite prise au jeu de l’électronique, d’autant que j’ai un nouveau super-smartphone-de-la-mort-qui-tue. Mais les débuts ont été plutôt laborieux.

J’étais en train d’essayer en vain de télécharger L’apprentie Faucheuse sur mon téléphone quand j’ai décidé de lancer un SOS sur le Discord du jury PLIB. Heureusement, quelqu’un de sympathique est venu à mon secours (on a vraiment une super communauté) et j’ai découvert la magie de Google Play Books !

Certes, il existe d’autres applications, et Google enregistre toutes vos données, mais comme mon nouveau smartphone est un Google-phone,  je me suis dit qu’au point où j’en étais, autant utiliser une appli déjà installée. (Flemme quand tu nous tiens…)

Et là, s’est ouvert à moi un monde de possibilités : fini le transport du bouquin dans le sac, il est sur mon smartphone ! Fini l’achat de livres, j’ai des ebooks gratuits du PLIB et en bonus, je peux transporter ma bibliothèque sur moi et lire à tout instant.

Ma seule limite ? La batterie dudit téléphone. Mais à part ça, je me suis habituée à l’écran (qui n’est pas si petit), au fait de tourner les pages avec le pouce et surtout, je trouve ça plus pratique dans le métro.

Et oui ! Avant, dans le métro, je sortais mon livre papier de mon sac, j’essayais de me faire une place entre un coude et un dos, et je lisais. Maintenant, hop, une main suffit !

En plus, pas besoin de marque-page ! On reprend là où on a arrêté l’application.

Le seul bémol que j’ai trouvé pour le moment, c’est évaluer le nombre de pages restantes. Il y a bien une jauge, mais je me fais avoir à chaque fois.

Et vous allez rire, mais j’ai encore un vieux réflexe du livre papier : quand je ne me souviens plus du titre ou de l’auteur, je retourne mon téléphone… sauf que la première de couverture n’est pas dessus…(Facepalm)

Quoi de neuf côté PLIB ?

Pour lire les 20 romans sélectionnés avant le vote de février pour nos 5 chouchous, j’ai accès à des livres voyageurs et des ebooks (comme évoqué précédemment).

Pour les livres voyageurs, il faut s’inscrire sur une liste. Le but étant que les livres circulent entre les membres du jury. On ne peut prétendre à un livre si on n’a pas rendu un autre livre avant. L’envoi postal reste à nos frais.

Comme j’ai souhaité réaliser des économies (les livres ça coûte cher), j’ai privilégié les ebooks et je pense me réinscrire à la bibliothèque.

Cela a été un long débat avec moi-même, mon porte-monnaie, et mon conjoint car j’avais promis de ne plus acheter de livres avant d’avoir terminé ceux que j’ai déjà à la maison. Se réinscrire à la bibliothèque signifie s’éloigner de cet objectif, mais en même temps, ne pas acheter de livres. Donc, le compromis est de n’emprunter que les livres du PLIB. On est accro à la littérature ou on ne l’est pas…

L’info du jour est que la date pour le vote final a été avancée de 15 jours car… nous avons été invités à rencontrer trois des auteurs à la  librairie Furet du Nord à Lille le 22 février !

Habitant Lyon, je ne compte pas y aller car c’est trop loin, mais je suivrai certainement le live et je vous enverrai le lien sur la page Facebook du blog. Si vous habitez dans le coin, n’hésitez pas à vous y rendre. C’est à 15h et Anthelme Hauchecorne, Georgia Caldera et Louise le Bars seront présents pour une dédicace.

Ce changement de calendrier m’oblige à revoir ma stratégie de lecture des 20 titres en lice et surtout des 5 finalistes pour mieux décider ou confirmer mon choix.

Je pense lire un maximum de titres courts, dont en priorité ma sélection personnelle, et lire les critiques des autres membres du jury des livres sur lesquels je n’aurai pas le temps de me pencher.

Je réaliserai également des critiques des livres lus de mon côté pour vous donner une idée de la sélection. 😉

Marque-pages et chocolats,

A.Chatterton

Publié dans Questions existentielles

Mini-bilan 2019 et projets 2020 pour le blog

A l’aube de 2019, je me suis dit qu’un petit bilan s’imposait sur les trois mois d’existence de ce blog, mais aussi mes envies et perspectives à son sujet pour l’année 2020. C’est parti mon kiki !

Trois mois d’existence…6 ans d’expérience !

Certes, Lestribulationsdemisschatterton est récent mais il est l’aboutissement de 6 ans « d’errances bloggesques ».

Je n’ai pas trop l’habitude de m’épancher sur internet car je pense que cela ne passionne personne. Cependant, il m’a semblé intéressant de  vous expliquer comment est né ce projet.

Il y a 6 ans, je venais de décrocher un travail dans une bibliothèque jurassienne et j’avais envie d’avoir un hobby littéraire. J’ai créé le site Portdragon.fr avec mon compagnon de l’époque. Il s’agit d’un site sur le médiéval-fantastique regroupant des articles sur la littérature, la cuisine, les jeux de société, des interviews d’artistes. Je gérais les articles et lui s’occupait de la partie graphique et technique du site. Ce projet m’a permis de mettre un doigt dans l’univers du blog, mais aussi de m’ouvrir des portes et de découvrir des communautés, des gens sympas… et surtout de sortir de ma timidité. Il est toujours plus facile d’aller voir un artiste ou un auteur pour lui dire que tu aimes son travail et que tu aimerais bien en savoir plus sur comment il procède, si tu lui proposes d’écrire un article pour en faire sa promo. Du moins, cela a été mon moteur.

Puis, j’ai découvert la communauté steampunk au hasard des rencontres et je suis devenue chroniqueuse pour le site French-Steampunk.fr. J’ai écrit pas mal d’articles sur les costumes et quelques chroniques littéraires. L’ambiance était différente : d’écrire seule dans mon coin, j’ai découvert le travail en équipe. Dans le comité de rédaction, il y avait une entraide sur l’écriture, la programmation des articles pour améliorer la fréquentation du site, une concertation. A un moment donné, j’ai même assuré l’interim de la rédac-chef et accédé à une autre forme de travail : réaliser une programmation d’articles pour l’équipe, assurer une veille sur les événements liés au steampunk, motiver les troupes, réaliser une charte de rédaction, réfléchir à une ligne éditoriale…

En parallèle, j’ai commencé à développer mon personnage steampunk : Miss Chatterton la bibliothécaire de l’extrême. J’ai créé une page facebook, où j’ai commencé à écrire ses aventures pour lui donner de la consistance. J’ai fait aussi réaliser un costume que je porte encore aux conventions auxquelles j’assiste, afin de l’incarner.

Ma vie a changé brutalement quand j’ai fait un burn out à cause de mon travail. A trop s’investir professionnellement, surtout dans un domaine qui est aussi un hobby, on en oublie de prendre soin de soi. J’ai donc demandé un congé sabbatique et j’ai déménagé à Lyon où je ne voulais plus entendre parler de livres, de bibliothèques et ce qui va avec.

Pendant deux mois, je me suis demandée ce que j’allais faire de ma vie. Et petit à petit, l’idée m’est venue de donner de retourner vers Miss Chatterton.

Facebook a beau être un réseau social efficace, je voulais un site à moi, pour parler d’elle et apprendre à gérer le côté technique de wordpress. J’avais accumulé assez d’expérience en blogging. Je me suis dit qu’il était temps de faire entendre ma voix, plutôt que de me cacher derrière la ligne éditoriale d’autres sites et de me recentrer uniquement sur les sujets que j’apprécie.

Ainsi est né Les tribulations de Miss Chatterton. C’est plus qu’un complément à l’histoire de mon personnage imaginaire. J’y ai ajouté ce qui me passionne depuis toujours (et qui restait caché des mes cartons à projets) : les ateliers d’écriture, mes propres essais d’écriture, des chroniques littéraires détaillées, des jeux autour de l’écriture, des rencontres d’auteurs, etc…

Ce site est une manière d’exprimer mon amour pour la littérature, un guide pour ceux qui aimerait découvrir l’univers littéraire tout en sortant des sentiers battus, et une forme de reconstruction personnelle.

Pour le moment nous en sommes à 6 abonnés wordpress et 145 abonnés facebook pour seulement 3 mois d’existence ! Je ne cours personnellement pas après le succès vu que ce n’est pas le but de ce blog, mais je trouve cela encourageant pour un premier démarrage.

Jusqu’à présent, je me suis beaucoup concentrée sur les chroniques de livres et challenges de lecture mais j’espère faire évoluer favorablement le blog en 2020 pour au moins remplir un peu plus les autres rubriques !

Quoi de neuf en 2020 pour le blog ?

Comme j’ai tendance à partir dans tous les sens (Il n’y a qu’à voir mon implication sur Portdragon.fr pour s’en rendre compte…), je me suis dit que j’allais apprendre de mes erreurs et proposer peu d’éléments nouveaux, mais les faire bien.

Au niveau des contenus 

J’ai pour projet de remplir la rubrique « Questions existentielles » avec des réflexions moins littéraires, parfois liées à l’actualité sans pour autant tomber dans le politique. Cette rubrique est une forme de fourre-tout, où j’ai envie de vous faire part de mes interrogations face au monde et de vous inviter à vous interroger également, sans être pour autant juge.

La rubrique « Le roman de Miss Chatterton«  a été délaissée un peu depuis le début du blog. J’ai un projet d’écriture avec Pedro de la Vega, un ami qui fait du steampunk lui aussi, pour croiser les aventures d’Amélia Chatterton avec celles de son personnage. Ce sera lié à Cthulhu mais je n’en dirai pas plus…

J’ai envie de créer mon propre challenge lecture. J’étudie ceux existant pour le moment afin d’en comprendre les mécanismes et j’ai déjà quelques idées de thèmes qui n’ont pas été abordés jusqu’à présent. 😉

Je vais tenir un journal de mes lectures de l’année 2020 pour vous proposer un bilan l’année prochaine de mes tops niveau lecture. Je n’ai pas eu l’occasion de le faire cette année et il ne m’a pas semblé intéressant d’en faire un juste pour 3 mois.

Au niveau de la communication du blog

Je vais acheter un nom de domaine chez un hébergeur qui n’est pas wordpress. Pour ceux qui viennent consulter mon blog depuis facebook, c’est assez compliqué car la plateforme n’accepte pas que je mette directement les liens URL de mes articles dans des post, ni même renseigner l’URL de mon site internet. Je suis considérée comme un spam qui ne « respecte pas les standards de la communauté ». Après recherches sur des forums, questions à des amis informaticiens et dialogues infructueux avec Facebook, il s’est avéré que les algorithmes de Facebook me considéraient comme un spam car j’utilise un compte wordpress gratuit sans hébergeur. Ainsi, il me sera plus facile de communiquer sur mon blog et d’envoyer les informations à l’ensemble de mes abonnés.

Au niveau de ma vie de lectrice

J’ai envie de rejoindre une communauté littéraire pour discuter en live de mes lectures. Je suis déjà membre de Babelio, et du PLIB (et de son Discord), et j’échange parfois avec le peu d’abonnés que j’ai. J’aimerais à terme rencontrer des blogueuses ou des lectrices tout simplement, dans ma ville autour d’un apéro ou d’une tasse de thé pour parler bouquins. Ceci est un appel du pied !

Je souhaite remplacer ma veille facebook par une veille littéraire. J’ai remarqué que j’étais devenue accro à facebook depuis mon burn out et que ce n’était pas ce qui m’enrichissait le plus dans la vie, d’autant que je ne supporte plus les publicités ciblées qu’il propose. J’aimerais trouver quelque chose de similaire qui en même temps, me propose des lectures ou des articles de blog intéressants. Pour le moment, je suis les fils d’actus de wordpress liés à mon blog, mais si vous avez des idées, je suis preneuse !

Je veux lire plus et terminer ma PAL avant le festival des Imaginales de 2020. Pari lancé avec une amie en mai dernier, j’ai bien entamé mes livres. Il me reste une étagère et demi pleine et je me suis interdite d’acheter de nouveaux livres d’ici là. Mais c’est compliqué quand vous êtes juré du PLIB et que vous avez accès à des livres numériques gratuits…

Voilà pour les projets de l’année. J’espère tous les tenir et continuer à progresser dans ma manière d’écrire mes articles. Si vous avez des envies sur ce blog, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire ! 😉

Je vous souhaite en tout cas, une très belle année 2020, pleine de lectures et de projets intéressants.

A. Chatterton