Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #15

Au sommaire de cette veille littéraire du net : Un podcast sur l’écriture, un projet de tourisme lié à l’imaginaire, un événement littéraire pour l’automne, un challenge littéraire ultra-ludique, un appel à textes très floral, une artiste japonaise très excentrique…

Le podcast de la semaine

procrastination-logo-texte-1024x280

Cela faisait un moment que je voulais me lancer et ça y est, j’ai enfin écouté un des podcasts de l’émission Procrastination. Il s’agit d’une émission littéraire de 15 minutes gratuite, menée par Lionel Davoust, Mélanie Fazi et Laurent Genefort (et Estelle Faye aussi). Donc j’ai commencé,non pas par le début, mais par un sujet qui m’intéresse : Pourquoi écrire ?

Plusieurs réponses des auteurs sur le sujet : prolonger le plaisir de lire, libérer sa parole, s’affranchir du temps de l’oralité et retrouver une maîtrise de sa pensée, acte de thérapie, gagner en notoriété, …

D’autres sujets sont disponibles qui pourront t’aider à comprendre la littérature ou à te donner des conseils d’écriture. Quelques titres alléchants :  Qu’est ce qu’une histoire ? Faire original,  où allez-vous chercher tout ça ?

L’ensemble des podcasts sont disponibles sur le blog de Lionel Davoust mais aussi sur plusieurs médias audios.

Le documentaire du moment

arte vidéo

J’ai regardé la première partie du documentaire La fantasy : toute une histoire, de valeureux héros sur Arte video et cela m’a fait réfléchir sur la place de la Fantasy dans nos vies, l’archétype du personnage, la structure du roman d’apprentissage, mais aussi comment les histoires s’inscrivent dans leur époque ou selon leur culture. Il interroge aussi l’évolution des héros féminins au fil des décennies dans cet univers.

Du GN aux séries tv, en passant par le cinéma allemand et américain d’après-guerre, ou encore la figure de la femme des années 50 dans les films de Disney et son évolution, ce documentaire m’a beaucoup appris sur la Fantasy et la construction des héros.

Le documentaire dure 52 minutes et il est disponible jusqu’au 31 août 2020. Il est en deux parties : la première sur le héros, la seconde sur les mondes magiques. Hâte toi de le regarder avant la fin de son replay ! 😉

Tourisme de l’imaginaire

princesse monono

J’ai lu un article sur le site vl-média qui évoquait la réalisation au Japon prochainement, d’un camping sur le thème de Princesse Mononoké ! Il s’agit d’un des films du Studio Ghibli, réalisé par Hayao Miyazaki et dans lequel une jeune fille qui vit avec les animaux dans la forêt, se bat contre les hommes qui dévastent faune et flore.

Le camping sera localisé dans une forêt d’après l’article et comportera tentes, chalets, et cabanes dans un esprit respectueux de l’environnement. Le projet a pour partenaire l’ambassade du Danemark, très concerné par l’écologie. Je ne sais pas toi, mais ça me donne très envie d’y aller. Vivement que ce projet soit terminé !

L’événement littéraire à venir

Virtua livres

Un nouveau Salon du livre Virtua’Livres est programmé du 23 au 25 octobre. Tu commences à connaître un peu le concept : des rencontres d’auteur, des défis, des conférences littéraires, du JDR, parfois même de la musique live, le tout sur Discord et gratuitement, sans bouger de ton canapé. Donc tiens toi au courant avec la page Facebook de l’événement pour le programme et vivement l’automne !

Le challenge littéraire de l’été

J’ai vu passer de nombreux challenges pendant mes congés sur Instagram, mais celui-ci a retenu mon attention car il est vraiment très ludique !

Sur le principe du Monopoly, voici  le Bookopoly !  Découvert sur la chaîne booktube Becca and the books,il semblerait que le jeu provienne du monde de l’enseignement. Peut-être pour rendre la lecture plus fun en classe ? Le plateau de jeu est en anglais (désolée d’avance pour les non-anglophones) et se présente ainsi :

Bookopoly

Le but est de réduire sa PAL (ou TBR en anglais) grâce au jeu. Tu peux personnaliser le plateau comme l’a fait Becca dans sa vidéo de présentation, en y associant les genres que tu apprécies.Tu peux aussi créer des cartes challenges avec les cartes community Shelf et des cartes chances où tu indiques des livres que tu veux vraiment lire et ceux qui t’intéressent moins.

Sur le principe du Monopoly, tu réalises  des jets avec deux dés pour choisir tes livres, en avançant ton pion sur les cases.  Dans la version de Becca, elle réalise 5 lancers de dés, pour 5 livres à lire dans le mois. J’ai trouvé le concept intéressant et réutilisable toute l’année pour s’aider à lire un peu plus. Becca réalise une vidéo chaque mois pour parler de ses lectures et ça fonctionne très bien. En plus, cela booste sa chaîne Booktube avec un jeu très personnel et je trouve cela super positif et amusant. Bref, un nouveau challenge à essayer !

Si tu veux un exemple d’utilisation à la française, je te conseille le blog Les douceurs d’Astrid qui revient sur la vidéo de Becca et a adapté ce challenge à sa sauce…

L’appel à textes du moment

yby éditions

Les éditions Yby, spécialisées en littérature LGBT, proposent un appel à texte autour du thème de « Histoires de fleurs ». Il s’agit d’écrire une nouvelle correspondant à la ligne éditoriale de la maison d’édition, reprenant ce thème et comprenant entre 20 000 et 60 000 caractères espaces compris. Le genre est libre et il est possible d’envoyer plusieurs textes. La date limite des envois est le 7 mars 2021. Pour plus de détails techniques, je t’invite à consulter leur site internet. 😉

A noter que la maison d’édition propose des appels à textes permanents toute l’année, donc n’hésites pas à leur envoyer ton manuscrit si tu veux promouvoir la littérature LGBT. 🙂

L’artiste du moment

téléchargement

Au boulot cette semaine, j’ai eu un coup de coeur pour un documentaire jeunesse concernant une artiste japonaise dont j’ignorais l’existence : Yayoi Kusama, L’artiste qui mettait des pois partout et s’en fichait, par Fausto Gilberti aux éditions Phaidon.

Je ne suis pas fan de documentaires généralement, aussi, quand j’ai  fait la connaissance de l’artiste Yayoi Kusama, une vieille dame un peu excentrique, atteinte de névroses, qui créé de nos jours depuis un hôpital psychiatrique, je me suis dit que j’allais creuser un peu.

Yayoi Kusama n’a pas toujours vécu internée au Japon Au contraire, elle a voyagé quand elle était jeune aux Etats-Unis, après avoir étudié l’Art contre l’avis de ses parents. Obsédée par les pois, elle a réalisé plusieurs oeuvres sur ce thème, ainsi que les premières installations recouvertes de miroirs pour une multiplication infinie des images.

Elle a percé avec difficultés aux Etats-Unis du fait de son statut de femme et d’étrangère. Heureusement, elle a bénéficié d’un coup de pouce de la peintre Georgia O’Keefe, qui l’a aidée à un peu décoller. Cependant, suite à des problèmes de santé et à sa prise de position contre la Guerre du Vietnam, elle rentre au Japon dans les années 1970. Dans son pays d’origine, personne ne souhaite connaître son art. Dépressive, elle est internée dans les années 1980 de sa propre initiative, où elle continue à peindre depuis un atelier attenant à l’hôpital. Ce n’est que récemment que plusieurs rétrospectives ont eu lieu à New-York, Paris, en Scandinavie et même au Japon, lui conférant enfin une légitimité de son vivant.

9781838660963-3

Ce qui m’a touchée le plus dans le documentaire jeunesse, reste la simplicité avec laquelle le personnage raconte son histoire qui n’est pas très joyeuse au demeurant. Le passage où Yayoi retourne dans son pays et ne reconnait plus rien, sauf quand il neige, est particulièrement touchant.

Le dessin de Fausto Gilberti tout aussi simple que le texte, permet de se concentrer sur l’essentiel du personnage : son côté excentrique, sa vision animiste des choses, sa névrose, mais surtout sa volonté de créer envers et contre tout comme une forme de libération personnelle, la volonté de ne pas se laisser abattre par les difficultés.

Pour un documentaire jeunesse, je trouve qu’il est particulièrement bien fait : il explique les choses sans trop les édulcorer. Moi adulte, j’ai passé un très bon moment.

Si tu veux aller plus loin,  Arte a réalisé une petite vidéo qui résume sa vie et son oeuvre en deux minutes. Au programme : des pois sur des citrouilles, des gens, des chevaux, des vêtements, des pièces entières…

Je te laisse avec une photo grandeur nature, ou presque de l’artiste. Elle a du swag pour une mamie de 90 ans, non ?

images

 

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Pois psychédéliques et héros bodybuildés,

A.Chatterton

Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #14

Au sommaire de cette veille littéraire du net : Un appel à textes pour un roman fantasy Young Adult, un article qui interroge la place des réseaux sociaux dans notre quotidien, un salon littéraire virtuel, des nouvelles des Imaginales, un podcast sur Xena la guerrière, un financement participatif sur un artbook de dinosaures, un challenge de littérature sur des nouvelles et une créatrice qui te fait vivre Halloween toute l’année.

 

L’article de la semaine 

LD_logo-02-0.22

…est de Lionel Davoust, auteur de Fantasy mais aussi créateur du podcast Procastination où il donne des conseils d’écriture. Lionel a décidé de quitter Facebook cette semaine pour de multiples raisons mais surtout pour se recentrer sur le blogging et l’écriture. Il a écrit un article assez long et complet sur le pourquoi du comment qui m’a remuée un peu vis à vis de la place des réseaux sociaux dans ma vie.

Je passe peut-être un peu trop de temps sur Facebook et Instagram, juste pour le plaisir de voir se rafraîchir les actualités. Et que cela m’apporte-t-il ? Pas grand chose en enrichissement personnel. Je ne peux pas dire que c’est inutile, sinon cette veille n’aurait pas vu le jour. J’utilise les réseaux sociaux comme moyen de veille. Mais j’avoue que parfois, la saturation de la publicité, les contenus inutiles m’agacent.

Comme Lionel Davoust, je suis partisane d’un internet où la qualité prime à l’inverse du bruit inutile, où un vrai sens du partage et de la solidarité existe, et où surtout rester sain d’esprit prime sur le reste.

L’article évoque une conférence Tedx réalisée par Cal Newport qui répond de manière efficace aux arguments des gens qui disent ne pas pouvoir arrêter les réseaux sociaux. Efficace et instructif. Moi, cela m’a donné à réfléchir. Affaire à suivre  😉

Le challenge littéraire de l’année

les lectures de Maki Maki project

Fan de nouvelles en tout genre ? Le Maki Project est fait pour toi ! Vu en post sur le blog de Bulledelivre, ce challenge littéraire a été lancé par Les lectures du Maki depuis décembre 2019 ! Il s’étend sur 52 semaines et consiste à lire une nouvelle par semaine sur toute une année. Il y a plusieurs paliers basés sur des noms de lémuriens : Hapalémur doré (13 semaines de lectures), Lémur Fauve (26 semaines), Lémur Vari (39 semaines), Maki Catta (une nouvelle par semaine toute l’année). Pour jouer, il suffit de poster en commentaire de son article de blog le palier atteint. La fin du challenge est prévue en février 2021. Un chouette challenge pour mettre à l’honneur les nouvelles. Et si tu n’as pas d’idées, Les lectures du Maki t’en proposent pleins sur son blog, avec une préférence pour la SF.

L’appel à textes de la semaine 

téléchargement

Les éditions Lamartinière, Babelio et Librinova s’allient pour te proposer un appel à texte sous forme de concours pour l’écriture d’un roman de fantasy Young Adult. Pour participer, il faut s’inscrire sur la plateforme Librinova, prendre connaissance du règlement du concours et renvoyer son projet en format numérique comprenant :  un synopsis, les trois premiers chapitres et un texte descriptif expliquant l’univers et les personnages principaux. Le concours se termine le 30 septembre 2020. Le gagnant obtiendra un accompagnement éditorial avec un éditeur, un contrat d’édition avec les éditions Lamartinière J.fiction,  et une présentation de son livre au Salon Livre Paris 2021. Les cinq autres finalistes remporteront la publication de leur livre en format numérique, une invitation au Salon et à une masterclass personnalisée. Si l’aventure te tente, n’hésite pas à aller consulter les modalités sur le site de Librinova.

Le podcast de la semaine

Xena Princesse guerrière

Cette semaine, j’ai écouté une émission de France Inter sur Xena la guerrière montrée comme figure LGBT mais aussi comme femme forte et indépendante. Et cela m’a donné envie de revoir la série, malgré son côté nanard. 🙂

Dans ce podcast de 58 minutes, on te fait découvrir cette pépite de la pop culture issue des années 90, spin off de la série Hercule où l’utilisation de la mythologie grecque est plus qu’approximative. Xena est une méchante cheffe de guerre qui remet en cause le bien et le mal et qui parcourt le monde en quête de rédemption. Elle est accompagnée de Gabrielle, jeune paysanne qui fuit un mariage arrangé. La série est une des rares où les femmes sont toutes puissantes, jamais chapeautées par un homme (à l’inverse de Buffy), avec un des premiers couples lesbiens plus ou moins revendiqués.

A côté de ça, l’ensemble des 6 saisons a un côté pulp et kitch dans l’esthétique car les moyens étaient limités, et le scénario te promets parfois une tambouille mythologique imbuvable.

En bref, un podcast qui interroge la série et qui reste à voir avec du recul vis à vis des années 90.

Si le sujet t’intéresse, les 10 premières minutes du podcast sont à passer car il s’agit du répondeur téléphonique de France Inter avec des messages random de gens obsédés par James Bond. Et l’émission est ponctuée de passages musicaux parfois chelous, mais cela vaut la peine de s’y attarder. Attention, il y a aussi quelques spoilers pour ceux qui ne connaissent pas la série !

Les événements littéraires à ne pas rater

Les Imaginales sont annulées en mai ? Pas grave, tu pourras découvrir la version light du festival cet automne à Epinal du 16 au 18 octobre 2020 avec la remise des prix littéraires de cette année et des rencontres-dédicaces auprès d’une vingtaines d’auteurs présents. La liste des festivités n’est pas complète, mais tu peux retrouver les détails sur le site de la manifestation qui sera mise à jour sous peu.

Sinon, une nouvelle édition du salon littéraire Virtuel Virtua’Livres aura lieu du 24 au 26 juillet 2020 sur Discord. Comme d’habitude, le programme est disponible sur la page facebook de l’événement. Personnellement, j’ai hâte d’écouter celle du dimanche à 18h30 sur comment bien écrire ses personnages. Petite nouveauté : tu peux participer à du jdr sur des thématiques Harry Potter ou Cthulhu. Pour info, certaines des conférences des éditions précédentes sont à présent disponibles en audio sur leur page facebook également. Une occasion de plus de rattraper une table-ronde autour d’un sujet intéressant. 😉

Le financement participatif du moment

dimitry dimetrodon

Tu aimes les dragons et le dinosaures ? Tu es familier du travail de Camille Renversade qui réalise de faux carnets d’expéditions ? Tu vas apprécier ce financement participatif !

Il est dédié à un art-book dans lequel on suit les aventures de Dimitry le Dimetrodon et de sa maîtresse la paléo-botaniste et voyageuse temporelle Eleonora Brooks. De jolis dessins, une histoire d’animaux de compagnie et de voyages… moi je dis oui !

Le premier pallier est à 17 euros pour acquérir le livre et un A4 de dessin original issu de l’Artbook. L’objectif est déjà atteint mais tu peux encore participer jusqu’au 4 Août. 

Attention aux allergiques à l’anglais, le projet est expliqué dans la langue de Shakespeare car l’illustratrice, Melissa est sûrement britannique. 😉

La créatrice de la semaine

74880444_692276031299237_796088126937235456_n(1)

J’avais envie de parler depuis longtemps de The Bat in the Hat parce qu’il s’agit d’une créatrice de talent et que j’adore son travail. Il était temps ! Stéphanie vit en Picardie et sa passion, c’est Halloween. Toute l’année, elle crée des objets de décoration mi-magiques, mi-cabinet de curiosité afin de prolonger l’ambiance si particulière de l’automne et des sorcières et t’apporter un peu de rêverie chez toi.

Cela fait peut-être trois ans que je la suis, entre sa boutique Etsy puis son nouveau site internet tout neuf. J’adore ses sacs ou pulls aux messages à l’humour noir, ses planches de ouija décoratives, ses jupons en dentelle, ses bougies qui sentent divinement bon dans des tasses en porcelaine vintage ou des mini-chaudrons… Elle s’inspire de la wicca, de Harry Potter et des séries sur les sorcières comme Sabrina.

Les créations de The bat in the hat sont limitées car tout est fait à la main. Aussi, quand elle publie de nouveaux articles sur son site, il faut être très réactif !

Dernièrement, j’ai réussi à shopper une tasse sorcière et une petite planche ouija qui parfaireront le bureau de Miss Chatterton… Photos à venir !

En plus, la fée/sorcière est dotée d’un humour noir décapant qui personnellement me fait hurler de rire et un sens de la mise en scène dans ses photos très inspirant.

Pour avoir un aperçu de son univers, je vous invite à la retrouver sur son compte instagram, sa page facebook et son site internet.

Que l’esprit d’Halloween t’accompagne ! Moi, je suis parée pour l’automne et je prépare déjà mon futur Pumpkin autumn challenge, c’est dire ! 😉

 

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Chaudron de sorcière et girl power,

A.Chatterton

Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #13

Au sommaire de ma veille aujourd’hui : Un club lecture qui promeut la littérature noire, un article sur une passionnée d’objets japonais, un salon littéraire virtuel LGBT, un projet de financement participatif pour un roman de fantasy, une chaîne youtube de musique classique pour écrire, un concours pour gagner un bon d’achat culturel, un appel à textes autour d’un chiffre et un challenge littéraire estival !

L’initiative de la semaine

106095058_619672025570687_4333312555212346660_n(1)

Suite au mouvement Black Lives Matter sur la toile et dans les actualités, j’ai vu passer beaucoup de choses pour mettre en avant la culture noire en littérature. Personnellement, je n’ai pas eu l’occasion de réaliser quoi que ce soit afin d’apporter mon soutien à cette cause qui me semble juste. Pas par manque d’idées, juste de temps et d’énergie. Entre le déballage de mes cartons de déménagement et la reprise du travail, j’ai beaucoup de mal à écrire des articles. Alors, quand j’ai vu passer sur Instagram un club de lecture pour promouvoir des oeuvres qui mettent en avant des personnages racisés, je me suis dit que j’allais t’en parler.

Ce club a été créé par la bloggueuse MissAfro_Lectrice. Elle propose des lectures communes autour d’un roman, une fois par mois. Pour s’inscrire, il suffit de la contacter sur son compte Instagram. La lecture prévue en Août est Nos horizons infinis de Tahereh Mafi. Et même si tu n’adhères pas à son club, je t’invite à découvrir ses avis lecture sur sa page insta. C’est un bon moyen de découvrir des livres prônant la diversité. 😉

L’article super intéressant de la semaine

Maneki-Neko-et-autres-histoires-d-objets-japonais

Je suis abonnée au Blog de Eva, de Frenchy Nippon sur la culture japonaise et son quotidien d’expatriée française dans ce beau pays. Dernièrement, elle a publié un article sur son amie Joranne et sa passion des objets japonais. Et là… un univers s’est ouvert à moi !

Joranne ne fait pas que parler des objets japonais. Elle t’explique d’où ils viennent, à quoi ils servent et mène une réelle enquête autour. Cela lui a fait rencontrer des artisans japonais qui sont souvent surpris que l’on s’intéresse à leur travail. Pour eux ces objets ne leur semblent pas aussi importants. Certains sont usuels, d’autres décoratifs, d’autres encore servent à différents cultes. Parfois, les japonais les utilisent sans même connaître leurs origines ! Bref, j’ai appris beaucoup de choses dans cet article, et j’ai poussé plus loin ma curiosité en allant visiter le blog de Joranne, qui est une vraie mine d’informations, agrémentée de dessins rigolos. Pour finir sur le sujet, si les objets japonais t’intéressent, Joranne a publié un recueil de ces minis-reportages sur le sujet intitulé : Maneki-neko et autres histoires d’objets japonais aux éditions Le Prunier, Sully.

L’événement à ne pas manquer 

98179465_1365465553639964_4114423745802665984_n

Ce weekend, ne rate pas le Y/Books lancé par les éditions YBY. Il s’agit du premier salon littéraire virtuel francophone dédié à la fiction LGBTQIA+ sur Discord avec beaucoup de choses intéressantes à découvrir : Conférences littéraires, streams de jeux-vidéos, dédicaces d’auteurs, des défis créatifs et même des jeux auxquels tu peux participer comme les Loups-garous de RuPaul’s drag race ou le pictionnary Pop culture.

Le salon commence samedi 4 juillet à 14h30 et se clôt dimanche 5 juillet à 20h. Si tu veux connaître le programme en détail, je t’invite à cliquer sur ce lien. En guest, il y a Mélanie Fazi et Estelle Faye ! Tu peux aussi participer à la tombola caritative organisée pour l’occasion, il y a de nombreux livres à gagner.

Personnellement, j’assisterai à la conférence Littérature lesbienne, des codes à construire ou dont on peut s’affranchir (samedi, 15h30) et à celle sur Comment les éditeurs retravaillent vos manuscrits ? (dimanche 14h).

Pour rejoindre le Discord et avoir plus de détails de fonctionnement, je t’invite à visiter la page facebook de l’évènement.

Le projet de financement participatif de la semaine

sans-titre.csRc2QX2BOT8

Un roman qui parle d’un archéomage, cela ne pouvait que titiller ma curiosité de bibliothécaire de l’extrême !  Archibald Twytter, Archéomage, tome 1 : Les mystères de Paris est un projet Ulule qui a déjà atteint son objectif malgré les jours restants. Il s’agit d’une enquête sous la Belle Epoque menée par un personnage historien spécialisé dans la magie. On dirait à première vue un mélange de fantasy et de steampunk. Les premiers chapitres sont en lecture sur la page du projet pour te donner une idée. Personnellement, je suis trop fan des illustrations de l’artiste Tiphs qui sont juste MA-GNI-FI-QUES ! Pour 20 euros, le roman est à toi, et si tu préfères simplement la version numérique, ce sera 10 euros. L’auteure est aussi blogueuse sous le pseudonyme de La plume de citrouille si cela t’intéresse. Elle a débuté par des fanfictions sur la maison Poufsouffle et de fil en aiguille, son projet d’Archibald est né. Un beau projet à encourager jusqu’au 17 juillet.

Ma chaîne youtube de la semaine

Quand j’écris ou que je veux me reposer la tête, je vais sur la chaîne Halidon Music. Il y a toujours une compilation de musique classique pour avoir l’impression d’être, au choix : dans un magasin Sostrene Grene ou dans un roman de Jane Austen. Alors cela peut paraître un peu naze au premier abord, mais je me rends compte que plus le temps passe, moins je supporte la musique grand public, surtout quand je travaille. D’où ma passion pour les morceaux qui te permettent de te concentrer sans fredonner un air. Voici ma compil préférée (cf vidéo ci-dessus). Et toi, c’est quoi ta chaîne de musique préférée quand tu écris ou travailles ? 🙂

Le concours de la semaine

105950365_316651596020583_1039343838704736318_n

Au lieu d’un livre, je te propose de gagner carrément une carte cadeau d’une valeur de 30 euros dans un lieu culturel ( Fnac, Amazon, Cultura). Pour cela, il te suffit de participer au concours organisé par Cecilia Library cette semaine sur Instagram. Comment d’habitude, il faut de s’abonner à son compte, mettre un commentaire sur le post du concours en invitant des amis, et le partager en story en citant le nom de son compte insta. Le concours se termine dimanche 5 juillet. Bonne chance ! 😉

Le challenge littéraire du moment

74611107_347567809561253_2027187140857450040_n

Vu sur le compte instagram de Chris Bookine, découvre le Bingo de l’été 2020. Sur le même principe que le Bingo du Plib, tu as des actions à réaliser et des livres à lire selon une thématique. Je le trouve plutôt fun, et si j’ai l’occasion, je l’essaierai peut-être. 😉

L’appel à textes du moment

104883739_3530744876953361_5002594650338361488_n

A l’occasion de leur neuvième anniversaire, les éditions du Chat noir proposent un appel à textes autour du chiffre 9 et de sa symbolique. Petite particularité, l’envoi des textes se fera de façon anonyme pour une lecture à l’aveugle. Les 9 nouvelles retenues seront dévoilées le 31 octobre. Tu as jusqu’au 1er octobre pour participer. Les détails de présentation de la nouvelle sont à retrouver sur la page facebook de la maison d’édition.  A ton stylo !

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Black power et lectures estivales,

A.Chatterton

Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #12

Au sommaire de cette veille littéraire du net : Un ebook gratuit par la maman d’Harry Potter, un pique-nique steampunk virtuel, un article sur la place des femmes en littérature de SF, un podcast sur un film d’animation japonais à couper le souffle, deux appels à texte autour de la littérature de l’imaginaire, une artiste qui manie papier et fil de fer de façon originale, une film d’animation émouvant sur un bibliothécaire particulier, un concours pour gagner des livres et un projet de financement autour d’un Beau-Livre sur les auteur(e)s de la Belle-Epoque… le tout pas nécessairement dans cet ordre !

L’ebook gratuit du moment 

the ickabog Paris match

J.K Rowling  a encore frappé ! Oui, je sais, j’ai deux semaine de retard sur l’information. Mais avec mon déménagement, j’ai reporté mes lectures d’article de veille, et voilà, ô stupeur que je découvre cette nouvelle ô combien importante. The Ickabog de J.KRowling est en ligne sur un fabuleux site internet et l’histoire est même traduite en français (si tu repères la barre déroulante des langues en haut à droit de l’écran). Mais de quoi ça parle son nouveau livre ? C’est un livre jeunesse en au moins 28 chapitres qui parle du Roi Fred sans peur, peu expérimenté et mal conseillé par ses amis pour gouverner, mais aussi de la légende l’Ickabog, un monstre des marais à la voix de sirène, l’apparence monstrueuse et qui mange les voyageurs imprudents. Suite à un évènement particulier, le roi se fait haïr d’une partie de ses sujets. Afin de redorer son blason, il décide de partir pour une quête qui lui semble juste, mais qui semble ridicule aux yeux de ses sujets…

Le roman se lit très facilement, à la manière d’un conte et regorge de créativité et de petites leçons de morale. Une petite pépite à découvrir en ligne sur le site internet créé pour l’occasion. Tu peux aussi participer à un concours de dessin pour illustrer l’histoire, organisé par l’auteure elle-même. 😉

Le projet Ulule de la semaine

Une anthologie sur les femmes de la Belle Epoque façon Beau Livre, ça te tente ? Tel est le projet proposé par les éditions Luciférines sur Ulule qui m’a tapé dans l’oeil cette semaine.

Le recueil regroupe 15 illustrations originales dont certaines façon Mucha, 16 nouvelles originales autour de cet univers, des dossiers historiques sur des figures importantes…

Il sera question, en vrac, de Paris, les quartiers latins, les fumeries d’opium, les fêtes foraines, les salles de jeux, des découvertes scientifiques du siècle, des débuts de la psychiatrie, du spiritisme… et d’auteurs symbolistes décadents.

Le projet a déjà atteint son objectif mais s’il t’intéresse tu peux encore participer jusqu’au 4 juillet. Des interviews des auteurs du recueil et autres informations sont disponibles sur la page facebook de la maison d’édition. Le premier palier pour la version  papier est à partir de 21 euros, ce que je trouve personnellement raisonnable pour un Beau Livre. 😉

L’événement virtuel du weekend

Le confinement est terminé, mais des évènements virtuels pullulent encore sur le net. Fan de l’univers Steampunk, je n’ai pas pu m’empêcher de noter dans mon agenda le pique-nique virtuel steampunk de la Société des Libellules qui a lieu ce dimanche 21 juin sur Discord.

Apéro en ligne, retrouvailles costumées, spectacle de magie, critique littéraire, démo d’illustration en live, démo de cuisine et lecture de nouvelle sont au programme. Si tu souhaites plus d’informations, je t’invite à consulter la page Facebook de La Société des Libellules et à revêtir ta crinoline ou ton haut de forme pour nous rejoindre dimanche à partir de 11h !

L’article qui fait réfléchir

Hier, j’ai lu un article de la blogueuse et auteure Ombre Bones alias Manon d’Ombremont qui m’a quelque peu interpellée. Elle évoque la sous-représentation des auteures en littérature de SF et aussi dans les prix de littérature SF.  Son article fait suite à la nomination par le jury des Utopiales cette année d’un panel exclusivement masculin d’auteurs, qui a enflammé la blogosphère littéraire. J’ai trouvé qu’elle abordait de manière assez juste la nécessite de mettre en avant des romancières de SF pour la qualité de leur travail, sans tomber dans une forme de discrimination positive liée au genre. Elle s’interroge sur le classement de ces auteures le plus souvent en Young adult et la manière dont ce genre est sous-évalué car lié à la littérature jeunesse. Elle donne également des noms à suivre comme Aurélie Wellenstein ou Ada Palmer. Bref, un article qui te poussera à t’interroger sur le panorama féminins de la création littéraire française dans les littératures de l’imaginaire et peut-être à te faire connaître des auteures tout aussi talentueuses que leurs compatriotes masculins. 😉

Les appels à textes du moment

Tu le sais peut-être, j’aime bien écrire et je participe depuis septembre à un atelier d’écriture (cf ma rubrique Atelier d’écriture). Alors je me suis dit que je devais peut-être parler des appels à textes que je vois passer de temps à autre chez les éditeurs de l’imaginaire. On ne sait jamais, peut-être que tu es toi aussi une graine d’écrivain ?

Cette semaine, je suis tombée sur l’appel à textes des éditions Projets Sillex qui te propose d’éditer une anthologie de nouvelles autour de la fantasy animalière intitulée Féro(ce)cités. Selon le résumé de l’annonce : « Dans cette anthologie, nous vous invitons à mettre en scène des animaux anthropomorphes dont le sort est intimement lié à celui de la cité où ils résident ou qu’ils recherchent. Qu’ils en soient les sauveurs, les pillards, qu’ils soient témoins d’événements importants ou qu’ils se contentent d’essayer d’y survivre, nous voulons connaître leur histoire, et nous comptons sur vous pour nous la raconter ! » . Tu peux t’inspirer des livres des Légendes de la garde de David Petersen que j’ai chroniquées en octobre par exemple. La date butoir pour l’envoi des textes est le 15 janvier 2021. Tu trouveras le reste des informations sur la page facebook de l’éditeur.

Un autre appel à texte est en cours pour les éditions Noir d’Absinthe autour du thème du monstre féminin. Le sujet est le suivant : « Lovée dans le sein maternel, son cruel poison s’insinue jusqu’au lait intime, corrompt et pervertit.Frappée du sceau de l’infamie par une déesse jalouse, brûlée pour avoir fait des anges dans les bois, ou chassée pour avoir offert sa matrice de chair à l’innommable, ces puissances féminines de l’ombre, Monstresse(s) manifestée(s), hantent l’humanité… L’homme, surtout. Que se cache-t-il derrière cette terreur ancestrale ? Que provoque leur ire ? À vous de l’explorer et, peut-être, d’y répondre.Vos œuvres s’adresseront à un public adulte. Vos textes ne se contenteront pas d’histoires monstrueuses: elles creuseront sous les catacombes de la civilisation, exploreront cette peur du féminin, excaveront les tabous. L’heure de la catharsis est venue. » Les textes sont à envoyer avant le 30 septembre 2020 à l’éditeur. Tu trouveras plus de détails sur son site internet, et des conseils sur le groupe facebook réalisé pour l’occasion. 😉

Le podcast de la semaine

Connais-tu le film d’animation japonais Your Name de Makoto Shinkai ? C’est LE film qui a explosé les records en salles au Japon, dépassant même Le voyage de Chihiro de Hayao Miyazaki. Un véritable petit bijou tant par ses dessins ultra réalistes, son jeu sur la lumière, son sujet à la fois amusant et inspirant et surtout sa bande son extraordinaire. Je suis une grande fan de ce film et j’ai eu l’occasion d’écouter le podcast « C’est plus que de la SF » animé par Lloyd Chery qui évoque le succès de ce film et le parcours du réalisateur. Tu apprendras que Makoto Shinkai est un grand romantique : la plupart de ses films parlent d’amour. Il apparaît un peu comme un ovni dans les films d’animations car il réalise des oeuvres de qualité, montées de manière particulière, en mettant en avant souvent le ciel avec un dessin extraordinaire et des décors contrastés.

Un podcast de 30 minutes à écouter, où Sylvie Brevignon, directrice d’All The Anime France, revient sur ce long métrage qu’elle a édité en vidéo, et répond aux questions de Loyd Chery. Et si le film te tente, il est actuellement disponible sur Netflix. 😉

La vidéo littéraire de la semaine

La fantastique histoire des livres volants de Morris Lessmore, est avant-tout l’adaptation de l’album Les fantastiques livres volants de Morris Lessmore de William Joyce. C’est l’histoire, toute en sensibilité d’un amoureux des livres, qui découvre une bibliothèque abandonnée où les livres sont vivants. Années après années, il s’occupe d’eux, jusqu’à ce qu’un jour il passe le relais à quelqu’un d’autre. Métaphore du temps qui passe, de ce que les livres apportent aux gens, on peut y voir plusieurs lectures selon son âge ou son vécu.

C’est un de mes livres préférés et je trouve que le film d’animation lui rend tout à fait hommage. Il est visible directement sur Youtube et a été réalisé par le studio Moonbot. L’auteur de l’album est aussi le réalisateur du film d’animation. 😉

Le concours de la semaine

Pour fêter ses 10 000 abonnés sur son compte Instagram, la blogueuse The eden of books te propose de gagner jusqu’au 22 juin ou 24 juin (selon les livres), des romansau thème estival sur instagram :

Pour participer, il suffit de liker les posts en lien avec les concours sur son compte insta, de commenter en invitant quelqu’un et de liker la page éditeur et mettre le post en story avec un tag sur la blogueuse. Les trucs habituels quoi… Bonne chance ! 😉

L’artiste de la semaine 

Si tu es familière avec le concept de poésie de papier, tu vas adorer Betty Pepper, l’artiste que je te présente aujourd’hui. Betty est une créatrice britannique qui réalise des sculptures avec du papier et du fil de fer très poétiques. Son thème récurrent est la petite maison de papier. Elle aime jouer aussi avec de vieux livres recyclés qu’elle sculpte comme du bois, ou bien du bois flotté sur lequel elle dispose certaines de ses créations. Elle a été exposée dans plusieurs galeries en Angleterre, au Danemark, à Munich, en Italie et aux Pays-Bas. Actuellement, ses dernières créations sont exposées à Cambridge dans la galerie Byard Art. Si son travail t’intéresse, tu peux consulter sa page instagram où elle réalise aussi des photos d’objets inanimés qui semblent vivants, ou sa page facebook. Il est possible d’acquérir ses oeuvres sur la boutique de la galerie d’art Byard Art.

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Petites maisons et coucher de soleil,

A.Chatterton

Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #11

Au sommaire de cette veille littéraire du net : la chaîne youtube d’un conservateur de musée un peu particulier, un article sur les femmes samouraï, une exposition sur la littérature de fantasy avec un jeu de rôle, deux concours pour gagner des livres, un podcast sur un conteur elficologue, un jeu sur les séries et jeu vidéo, un artiste-sculpteur un peu fantasque, et un compte instagram sur le sosie de Miss Fisher…le tout pas nécessairement dans cet ordre !

L’exposition-jeu de la semaine

J’ai exploré l’exposition sur la Fantasy de la BNF cette semaine. Elle est composée de 4 thèmes : Jouer qui te propose un jeu de rôle virtuel créé pour l’occasion autour d’une quête, Découvrir pour en apprendre un peu plus sur la littérature de fantasy sous l’angle sociétal avec des dossiers thématiques courts, Comprendre pour approfondir ses connaissances sur le sujet en abordant l’Histoire du genre et son évolution, et enfin la rubrique Transmettre avec des dossiers pédagogiques à destination du public scolaire.

J’ai trouvé le focus sur l’évolution des femmes dans la littérature de fantasy très intéressant dans la rubrique Découvrir, même s’il n’évoque pas Le prieuré de l’Oranger de Samantha Shannon, publié après la mise en ligne de l’exposition, qui aurait pu ouvrir élargir le propos aux romans de matriarcat.

L’exposition est assez dense et regroupe beaucoup de sujets. Je te la recommande si tu veux parfaire tes connaissances. Attention par contre, la navigation n’est pas aisée pour revenir en arrière !

J’ai essayé le jeu de rôle mais je ne l’ai pas trouvé exceptionnel. Compte 40 minutes pour un jeu de rôle de type « Livre dont vous êtes le héros » autour d’une quête afin de rendre vie à l’arbre du savoir, avec des choix multiples. Le jeu est plutôt lent avec des personnages stéréotypés. Personnellement, je ne l’ai pas trouvé exceptionnel. Il est parfois long à charger, le pointeur est peu maniable et il faut penser à regarder sur les côtés avec les flèches pour trouver des indices. Bref, si tu es familier de ce genre de jeu, je te le déconseille. Sinon, il peut initier des enfants, en les accompagnant bien sûr, s’ils ne savent pas lire.

L’article de la semaine

Les femmes samouraï ont-elles existé ? Si oui, sous quelle forme ? A quelle époque ? Je suis tombée sur un article du site Fascinant Japon, super intéressant, qui raconte la vie de femmes-soldats ou de femmes samuraï dans le Japon au fil de l’Histoire.Tu feras la connaissance de Tomoe Gozen, femme militaire aussi compétente qu’un homme ; de Hangaku Gozen qui a défendu avec brio une place forte devant une très grande armée ; de Tsuruhime Ohori, fille de Grand Prêtre formée à l’art de la guerre qui partit en armure venger son père et ses frères tués par les ennemis, telle une Jeanne d’Arc japonaise.

L’existence de ces onna-musha (femme guerrière) n’est pas tranchée comme étant un fait établi dans la société féodale japonaise mais plutôt une exception, malgré quelques femmes guerrières connues. Des découvertes archéologiques viennent parfois contredire les hypothèses et l’auteur évoque une énigme historique. J’ai trouvé cet article très bien documenté quoique touffu par moments.

Il est écrit par Julien Peltier, un spécialiste des Samouraï, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Il indique une petite bibliographie en fin d’article, si tu souhaites en savoir un peu plus sur le sujet.

Les concours de la semaine 

 

Cette semaine, tu peux gagner le dernier roman de Franck Thilliez,  Il était deux fois sur Instagram avant le 15 juin avec mon-univers_du_polar, en partenariat avec Fleuve éditions. Le livre sort en librairie le 4 juin et il y sera question d’un père policier à la recherche de sa fille disparue réalisant malgré lui un saut dans le temps suite à une nuit passée dans un hôtel mystérieux…

Sinon, tu peux remporter l’un des trois livres offerts par les Editions Kennes en partenariat avec the.eden.of.books sur instagram et facebook. Les titres sont les suivants : Juliette à la Havane de Rose-Line Brasset, un roman Young Adult-Chick Litt sur fond de voyage à Cuba ; Le thriller Vengeances et Mat de Ben Choquet autour d’un duo d’enquêteur et de meurtres à Charleroi ; et enfin L’année où j’ai failli rater ma vie tome 1 de Fanny Cloutie, un roman Young adult autour de Fanny 14 ans qui déménage à l’étranger. Le concours a lieu jusqu’au 7 juin au soir.

Enfin, summum du concours, les éditions Albin Michel Jeunesse propose une box contenant le dernier roman de Stephen King : Le molosse surgi du soleil et trois badges à l’occasion de la sortie de ce nouveau titre. Tente ta chance sur le compte instagram de la maison d’édition. Le tirage au sort a lieu le 15 juin. Bonne chance 😉

Le podcast du moment : 

La semaine dernière, je suis tombée sur un podcast en 5 épisodes ultra intéressant concernant Pierre Dubois, Elficologue et auteur de contes sur le site de France Culture. A défaut de le voir aux Imaginales, j’en ai appris un peu plus sur cet auteur que j’apprécie beaucoup pour ses recueils de contes magnifiquement illustrés et sa voix inimitable de conteur.

Pierre Dubois est à l’origine du renouveau pour les fées et le petit peuple en France.

Dans ce podcast, il raconte dans des épisodes de 30 minutes,  son enfance, comment il en est venu à créer son univers et sa profession, puis à collecter des contes, sa participation à des émissions radiophoniques, la réalisation de ses encyclopédies sur le petit peuple…

Un podcast plein de magie et de nostalgie où tu peux encore croire aux fées et aux manifestations des êtres surnaturels en écoutant la voix magique de ce conteur exceptionnel.

La vidéo de la semaine

Il y a quelques temps, j’ai découvert Le courrier du Muséum de Théophile Dubuisson, par Cyril Karénine sur Facebook, en lien avec Illico Films. Il s’agit de vidéos-capsules amusantes dans lequel un Conservateur de Musée d’Histoire Naturelle répond au courrier des lecteurs tout en expliquant l’origine d’expressions ou la vie d’animaux du musée, avec un humour sérieux. Il y a trois vidéos pour le moment et la plus hilarante est selon moi celle du Blaireau. Je trouve l’univers formidable et l’humour assez fin. Si tu veux voir les autres vidéos, Cyril Karénine a une chaîne youtube.

Le jeu du moment 

Déniché sur La page Facebook du Salon du jeu, retrouvez le titre des séries, jeux vidéos ou dessins animés  simplifiés façon barres de graphiques. Pour savoir si vous avez juste, indiquez vos réponses sur la page FB. Moi, je n’ai pas tout trouvé. 😉

Le compte instagram coup de coeur 

jennifer schulten colleen darnell vintage egyptologist

Dans le cadre du Bingo du Plib, la semaine dernière, j’ai partagé un compte chouchou instagram et je me suis dit que je devais absolument t’en parler ! Il s’agit de Vintage Egyptologist où un couple de vrais égyptologues, Colleen et John Darnell publient régulièrement des clichés d’eux-mêmes, habillés comme dans les années 20, dans des lieux historiques liés à l’Egypte ancienne. En creusant un peu plus, j’ai découvert que Colleen Darnell avait une passion pour le vintage des années 20 et qu’elle et son mari s’habillaient ainsi au quotidien, à la fois par confort et fantaisie, mais aussi par envie de faire revivre le passé. Je trouve cela personnellement formidable.

Si tu veux en apprendre un peu plus sur ces égyptologues peu ordinaires, tu peux consulter leur récent compte youtube où ils mettent en ligne des vidéos à la fois amusantes et intéressantes sur des thématiques égyptiennes. Le site Messy Nessy Chic a aussi réalisé une interview de Colleen où elle explique comment elle en est venue à faire ce métier et à travailler avec son mari. Attention, les deux sources sont en anglais.

L’artiste de la semaine

Rencontré aux Imaginales 2019 où il tenait un stand de créatures farfelues créées par ses petites mains, j’ai tout de suite adhéré à l’univers de Loïc Wagner, artiste plasticien vosgien.

Loïc s’est inventé un monde incroyable autour de créatures imaginaires qu’il a lui-même inventées. J’ai particulièrement apprécié les Ploox, genre de petits monstres sans bras ni jambe qui ont l’air écrasés, ses limaces de compétition sur lesquelles on peut parier, ou encore ses énormes créations comme la Chenille ou le Crabe-box.

Faits à partir d’objets de récupération, de plâtre et de beaucoup d’inventivité, ces créatures en imposent et semblent prendre vie pour notre plus grand plaisir. Loïc réalise aussi des fresques, des faux-trophées et de grands personnages sculptés. Si vous voulez en savoir plus sur ses créations, je vous invite à visiter son site internet tout aussi cocasse que son inventeur.

Quant à moi, j’espère le retrouver l’an prochain aux Imaginales 2020 afin d’adopter une autre limace de compétition. Celle que j’ai recueillie, Béatrice, en a marre de perdre à la course contre ma souris de bibliothèque Marmouset … 🙂

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Ploox et années 1920,

A.Chatterton

Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #10

Au sommaire de cette watch : un forum dédié à la littérature anglaise, une visite virtuelle d’un musée japonais d’animation très connu, deux concours pour gagner des livres, un podcast d’histoires glaçantes sur les yokai, des jeux steampunk, un article sur ma chaîne de musique préférée, un salon du livre virtuel LGBT et des livres-maisons…

Le site internet de la semaine

whoopsy daisy

Tu l’auras remarqué au fil des watch, je suis fan de littérature anglaise. Entre J.K. Rowling, Beatrix Potter, Jane Austen, les soeurs Brontë et Arthur Conan Doyle, mon petit coeur s’emballe assez rapidement pour le continent britannique. Et je vais te dire un secret : j’y ai même travaillé pendant un an ! Mais c’est une autre histoire…

Le site que je te présente aujourd’hui regroupe un peu tous mes auteurs britanniques préférés et bien d’autres, mais aussi une communauté active sur le sujet. Il s’agit de Whoopsy Daisy. 

Ce site est un forum participatif très large sur la littérature anglophone, principalement britannique mais aussi américaine. Tu peux y réaliser des challenges de lecture, y trouver des conseils de livres selon différentes thématiques ou genres,  ou débattre sur ton film préféré.

Le design reste celui des forums des années 2000, et il faut un peu de temps au début pour se repérer, mais cela en vaut la peine. Les Whoopsy Daisiennes sont très dynamiques et accueillantes et tu peux lancer tes propres sujets tout en respectant la charte de bonne conduite du forum bien sûr. En bref, un super espace de discussion et de découverte pour tout amateur de culture anglophone qui se respecte. 😉

La visite virtuelle du mois

Cette fois-ci, je t’emmène… au Musée Ghibli ! Situé à Mitaka, dans la banlieue de Tokyo au Japon, le musée est fermé au public depuis le début du confinement. Ils ont donc décidé de réaliser des vidéos pour présenter le parc et de les présenter sur leur chaîne Youtube. Certes, il n’est pas possible de visiter le musée dans le cadre d’une véritable visite virtuelle comme sur Google maps ou avec un module de vidéo en 360°C, mais c’est toujours un premier pas pour découvrir ce musée de plus près.

Moi qui suis fan des films d’animation de ce studio, je retrouve avec plaisir la mignonitude  des intérieurs mi-japonais mi-européens fantasmés,  tout en restant dans mon canapé, et cela me fait voyager un peu à défaut de partir en vacances. Le bémol ? La visite est un peu courte : 6 vidéos de 1 minute chacune. J’aurais préféré un plus grand tour, mais le musée publie quand même régulièrement des vidéos. Qui sait ? D’ici l’été, nous verrons peut-être un peu plus l’intérieur du parc ? J’ai trouvé une vidéo d’une youtubeuse sur les extérieurs si cela t’intéresse, pour patienter. Visiblement, filmer à l’intérieur n’est pas autorisé pour les visiteurs du musée…

Deux concours pour gagner des livres

Cette semaine, je suis tombée sur deux concours pour gagner des livres sur les réseaux sociaux :

Le premier est organisé par la romancière Elodie Serrano, auteure de Cuits à point aux éditions ActuSF. Il s’agit de remporter un exemplaire de son livre en allant sur sa page auteur Facebook. Si tu ne connais par l’intrigue, je t’invite à relire ma chronique sur le sujet. Le concours se terminera le 25 mai à 18h.

Le second concours a lieu sur le compte Instagram des éditions Snag et en partenariat avec le PLIB 2020. Tu peux remporter un exemplaire de La cité des Chimères de Vania Prates, une des finalistes du Plib 2020, ou carrément un swap réalisé par l’auteure (avec un exemplaire dédicacé de son livre et pleins d’autres trucs). Le concours se terminera le 29 mai. Tu trouveras un résumé du livre en cliquant sur le titre pour te donner une idée de l’intrigue. 😉

Le podcast de la semaine

téléchargement

Il y a peu, j’ai rejoins un club lecture sur Discord avec qui j’échange beaucoup (ce qui fera l’objet d’un article pour t’en parler) et cela m’a permis de découvrir de nombreux podcasts dont celui de La librairie Yôkai. Il est écrit et réalisé par Amandine Coyard, une créatrice de contenus qui réside à Tokyo. Il y a deux formats : Les histoires glaçantes, épisodes courts de 4 minutes où elle propose une histoire qu’elle a écrite autour d’un Yokai. Et les formats plus longs de type émission où elle raconte des histoires vraies et des légendes sur un Yokai en compagnie de Mathieu de Mensetsu. Les podcasts des émissions sont en accès libre sur le site d’Amandine, et aussi sur Spotify. Ceux sur les Histoires glaçantes sont accessibles sur la plateforme Badgeek. Un podcast idéal pour en apprendre un peu plus sur la culture japonaise mais évite tout de même les histoires glaçantes le soir avant d’aller dormir… 😉

Les jeux de la semaine

Les beaux jours reviennent et j’ai la nostalgie des conventions et des festivals geek et littéraires auxquels je me rends d’habitude. Alors j’ai décidé d’amener le festival à toi en te proposant des jeux steampunk qui sont habituellement présents lors des manifestations. J’en connais actuellement trois :

Le Duel de thé consiste à s’affronter à deux autour d’une tasse de thé et d’un biscuit à thé. Le but est de manger son biscuit trempé de thé avant l’autre, sans qu’il tombe non plus, au top-départ de l’arbitre. Attention à ne pas le faire tomber dans ton thé ou sur toi, sinon gare aux pénalités !

Le Duel d’ombrelle reprend les codes du chifoumi (pierre-papier-ciseaux). On s’affronte à deux comme un duel au pistolet, dos à dos. Et au signal de l’arbitre, on se retourne en réalisant une figure avec son ombrelle. Certaines figures sont plus fortes que d’autres. Il y a en général trois manches. Si tu n’as pas d’ombrelle à la maison, tu peux utiliser un parapluie. 😉

Pour finir, le Teapot-Racing est une course de théières téléguidées. Tu as bien lu ! Les vaporistes (=gens qui font du steampunk) sont des bricoleurs. Une voiture téléguidée toute simple, très peu pour eux ! Ils ont décidé de monter des théières sur des ossatures de voitures téléguidées,  et le must, c’est de l’accorder avec sa tenue steampunk. Tu peux bien sûr faire des courses d’obstacles et inventer des défis chronométrés avec ta création.

L’avantage de ces trois jeux est qu’ils nécessitent peu de matériel (à part le teapot-racing) et que tu peux y jouer en intérieur comme en extérieur (si, si, même dans ton salon !)

Si tu souhaites connaître les subtilités des règles pour ces trois jeux, je t’invite à lire l’article d’Arthur Morgan à ce sujet. Et si tu veux aller plus loin, il existe la Fédération Française de Duel de thés, la Fédération Française de Duels d’ombrelles et la Teapot-racing France. D’autres jeux existent certainement, d’autres sont à inventer, dans tous les cas, le but est de s’amuser, de bricoler et de socialiser, le tout avec distinction bien sûr !

L’article de la semaine et la chaîne de radio qui l’accompagne

La semaine dernière, j’ai lu un article de Traxmag concernant la musique Lo-fi hip-hop  qui m’a marquée. En effet,  je croyais être une des rares personne à écouter ce genre de musique sur internet. En fait, j’ai découvert que nous sommes des millions et l’article explique très bien les origines de cette musique, et surtout quelle population elle regroupe.

Pour résumer, c’est un style créé fin années 90-début années 2000 mélangeant plusieurs genres musicaux, qui rassemble des adolescents fans de dessins animés japonais et de communautés en ligne. Une musique idéale pour réviser à la maison seul dans sa chambre, loin du tumulte extérieur, mais parfois aussi teintée de solitude et de tristesse. Dans l’article, tu apprends qu’une des vidéos les plus populaires a dû être archivée par Youtube lui-même pour qu’elle continue d’exister, car le créateur de la chaîne a cessé d’émettre en dépit de millions de vues. Tu apprends aussi qu’une autre vidéo a fait l’objet d’une campagne de prévention contre le suicide…

Bref, tout cela ne semble pas très gai même si la musique en soi est plutôt sympa. Par ailleurs, il faut mettre un peu de distance sur ce qui est raconté dans l’article vis à vis de son public par exemple. Même si je suis fan de culture japonaise et de communautés en ligne, je ne suis pas une ado ! Ceci dit, j’ai été contente de savoir que je n’étais pas la seule à être fan de Lo-fi hip hop et je t’invite à lire cet article fort intéressant si toi aussi tu en écoutes.

Pour aller plus loin,  j’en profite pour te faire découvrir ma chaîne de Chill préférée : Lo-fi Hip hop radio. Je l’écoute souvent pour écrire mes articles car cela m’apporte une ambiance sereine de travail. J’apprécie aussi l’animation réalisée sur la vidéo avec le raton-laveur et les changements de saison ou les rythmes de la journée derrière la fenêtre. Bref, ouvre la vidéo et tu comprendras. 😉

Un salon du livre virtuel

yby éditions

 

Les éditions YBY, spécialisées dans la littérature LGBT ouvrent un salon virtuel littéraire qui aura lieu les 4 et 5 juillets prochains. Il se nomme Y/Books et aura lieu sur Discord avec pour le moment les auteurs de cette maison d’édition dont Emrys que je t’avais déjà présentée avec la chronique sur sa nouvelle Derniers battements. Toutes les informations sur l’Événement sont à retrouver sur le site de la maison d’édition et sa page facebook. Il est déjà noté au programme des tables-rondes, des rencontres d’artistes et des surprises à gagner. Alors, retiens la date, en plus tu n’auras pas à bouger de ton canapé ! 🙂

L’artiste du moment

Connais-tu les miniatures Book Nooks ? Si le nom ne t’évoque rien, tu auras certainement vu passer ces photos sublimes sur Bored Panda de livres aménagés dans des bibliothèques comme des mini-maisons miniatures pour des habitants invisibles. Cela te revient ? Cette semaine, j’ai découvert un article détaillé en anglais du blog Messy Nessy Chic qui explique un peu comment sont nés ces livres-maisons-miniatures.

75367547_167008714497645_4536328930023187881_n-930x698

Visiblement, une importante communauté de créateurs de ces maquettes peu ordinaires est présente sur Reddit.com. Il y a une forte entraide avec un mode d’emploi pour les débutants et une partie exposition où chacun montre sa dernière création. Pour quelques créateurs, l’engouement a été tel de la part du public qu’ils ont commencé à vendre leurs créations sur Etsy… avant d’être vite dévalisés ! Maintenant, ils ne produisent que sur commande car créer ce genre de projet prend énormément de temps, mais tu peux encore en trouver à la vente. Compte en moyenne entre 100 et 200 euros pour une reproduction d’une rue japonaise, ou du Chemin de Traverse…

Pour ma part, j’ai tenté de réaliser une maison-livre pour Marmouset, ma souris de bibliothèque, mais le résultat est très loin de ce que font les Book-Nookers, car je n’ai pas leur talent… 😦

Miss Chatterton cliché par Anais Nannini

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Miniatures et musique zen,

A.Chatterton

ps : le dernier cliché est d’Anais Nannini

Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #9

Au sommaire de cette veille : Des personnalités te racontent des histoires, la dernière adaptation au ciné de Jane Austen, un podcast sur la Fantasy historique, un challenge instagram, le retour du Naheulband, et une artiste un peu barrée…

Les initiatives littéraire du mois 

Depuis le début du confinement, Josiane Balasko raconte des histoires (contes surtout) tous les soirs depuis sa cuisine, en live sur son compte instagram à  17h30. Pour avoir assisté à plusieurs live, je trouve que cela la rend plus proche du public. Elle y apparaît au naturel, avec son franc-parler et ses cheveux aussi décolorés que les miens à l’heure actuelle. Tu as l’impression de prendre rendez-vous avec ta grand-mère pour qu’elle te raconte des histoires et c’est vraiment sympa. Si tu rates son live de 17h30, saches qu’il est en replay la journée sur sa story.

Autre initiative du même type, Daniel Radcliffe et quelques acteurs des films du sorcier ou des animaux fantastiques, te lit des chapitres du livre Harry Potter depuis un site internet créé pour l’occasion. Il y a aura 17 épisodes, un par semaine sur 17 semaines, en anglais. L’occasion de retrouver les aventures de Poudlard en VO depuis chez soi. Le site comprend aussi des activités et des quizz en anglais si tu veux mesurer tes connaissances !

Le film du mois

Emma, réalisé par Autumn de Wilde avec Anya Taylor-Joy (vue dans Split) est sorti en catimini avant le confinement. Il s’agit de l’adaptation du roman Emma de Jane Austen, dont j’ai déjà parlé dans mon article sur mes héroïnes de roman préférées. Comme les cinémas sont fermés depuis la crise sanitaire et qu’ils ne sont pas encore prêts de réouvrir, je désespérais de ne pas pouvoir le voir… jusqu’à ce que je tombe sur l’offre de location Youtube à 17.99 euros. Et là ! ô joie, j’ai pu assouvir ma curiosité.

A l’inverse de la version dramatique de 1996 avec Kate Beckinsale dans le rôle principal, la version 2020 ressemble à première vue à une comédie… et ça l’est vraiment, mais tout en gardant l’essence du livre. Emma est surtout un film centré sur une jeune fille riche et capricieuse qui veut faire le bien autour d’elle mais par pur orgueil, quitte à commettre des erreurs qui font du mal aux autres. Les costumes sont magnifiques (je ne m’aventure pas sur leur authenticité car je ne suis pas assez calée), les décors à couper le souffle, le casting impressionnant avec une pléiade d’acteurs britanniques et le décorum Régence très fan-service. Surtout, Anya Taylor-Joy apporte un côté encore plus peste au personnage d’Emma tout en montrant sa grande sensibilité. Une version qui dépoussière les autres et que je te conseille fortement si tu es fan de Jane Austen ou de réflexion sur la condition féminine à l’époque Régence et d’Angleterre.

Le podcast de la semaine

Après les conférences en replay des Imaginales, je suis tombée sur celles des Utopiales sur le site de Actusf. Parmi les nombreux sujets, j’ai dégoté un podcast intéressant sur la Fantasy Historique sous forme de questions réponses avec Jean-Laurent Del Socorro qui date de 2019.

En 30 minutes, l’auteur définit ce qu’est la Fantasy Historique, la différence avec le roman historique et explique comment il écrit ses romans. Un bon moyen de découvrir ce genre et cet auteur. Si tu ne connais pas Jean-Laurent, je t’invite à lire mes chroniques sur ses livres : Je suis fille de Rage  et Boudicca. Il a également écrit Royaume de vent et de colères que je suis actuellement en train de relire dans le cadre du Bingo du Plib. 😉

Pour plus de confort lors de l’écoute, je t’invite franchement à bien monter le son, car les questions du public sont parfois peu audibles. 😉

Le challenge littéraire insta du moment

En ce moment, le challenge #Bookspinepoetry ou #Trancheslittéraires cartonne sur instagram. Il consiste à réaliser un poème ou une phrase à consonance poétique avec les titres des livres de sa bibliothèque. Une manière détournée de faire de la prose sans le savoir comme Monsieur Jourdain dans le Bourgeois Gentilhomme de Molière. Mais aussi, de voir sa collection autrement que pour son contenu et d’en faire part aux autres. J’ai réalisé quelques essais sur le compte instagram du blog. Pour une fois, c’est un challenge assez simple et si tu as des enfants, tu peux les faire participer. 😉

La vidéo marrante de la semaine

Naheulband, le groupe qui a réalisé le livre audio et la BD Le donjon de Naheulbeuk et connu pour ses parodies de musiques médiévales-geek, a profité du confinement pour réaliser une vidéo amusante intitulée L’album confiné. Tu y retrouves tous les membres du groupe, ou presque, reprenant leurs tubes mais avec de nouvelles paroles ou des créations. C’est beaucoup plus savoureux quand on connaît le groupe et les chansons originales, mais cela reste drôle quand même, voire même absurde par moments. Si tu ne connais pas la saga audio, je t’invite fortement à l’écouter. C’est une parodie de Donjon et Dragons, avec des personnages un peu barrés qui galèrent à accomplir leurs quêtes. (cf liens du titre).

La visite virtuelle de la semaine

bronte sisters wikipedia

Si tu es fan de littérature anglaise, Google Art et Culture te propose de réaliser un circuit des lieux qui ont inspiré les soeurs Brontë, et ceux où elles ont vécu dans une visite virtuelle incluant google maps. En plus de voir des paysages anglais magnifiques et des jolies maisons, tu peux déambuler dans la rue ! Si tu ne connais pas les soeurs Brontë, peut-être auras-tu entendu parler de Jane Eyre ou des Hauts de Hurlevent ? La littérature des soeurs Brontë diffère de celle de Jane Austen dans le sens où les personnages sont plus cruels, la nature plus sauvage, l’influence du romantisme allemand très présente. Néanmoins, elles ont des points communs : Filles de Pasteur, vivant dans la campagne anglaise, très pauvres, mortes prématurément et/ou célibataires, n’ayant que peu connu de succès de leur vivant, passionnées par l’écriture. Bref, je t’invite une nouvelle fois à revenir en Angleterre mais fin époque Régence-Début de l’époque Victorienne. Et cela te fera sortir dans la lande britannique sans quitter ton canapé ! 😉

L’artiste du moment

Comme évoqué dans ma watch précédente, je me suis mise à écouter des livres audio parce que j’en ai un peu marre des écrans en ce moment (ils me piquent les yeux !). Et cette semaine, je suis tombée sur un article de Bored Panda intitulé : Quand j’écoute des livres audio, je peins. suivi des oeuvres d’une artiste bulgare un peu barrée qui s’appelle Irina Pandeva.

Irina explique que les livres audio influent en quelque sorte sur son art car cela l’inspire. Elle a réalisé plusieurs tableaux en fonction des livres qu’elle a lu et mentionnés dans l’article. J’ai trouvé cela amusant et été voir son site internet par curiosité. Elle a aussi réalisédes tableaux proches du style de Picasso dans sa période cubiste pendant le confinement. Et c’est assez saisissant !

Suite à cette découverte, je me suis demandée à quelles activités s’adonnaient les gens qui écoutent des audio-livres. Peut-on rester tranquillement assis à écouter un livre ? Personnellement, je peins ou je réalise des coloriages, mais je reste curieuse de ce que font les autres… Si toi aussi, tu écoutes des audio-livres, dis-moi ce que tu fais en même temps en commentaire. 😉

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Angleterre et tasse de thé,

A.Chatterton

Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #8

Au sommaire de ma veille littéraire du net cette semaine : deux événements littéraires d’envergure, un podcast sur le prince Charmant, deux financements participatifs autour de l’illustration et de la musique, un challenge littéraire, un documentaire sur Londres et une romancière féministe, une formation pour les blogueurs et un concours d’écriture

Ebooks gratuits et opérations littéraire de la semaine

Image par <a href="https://pixabay.com/fr/users/janeb13-725943/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=1176150">Welcome to all and thank you for your visit ! ツ</a> de <a href="https://pixabay.com/fr/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=1176150">Pixabay</a>

Peu d’ebooks gratuits cette semaine. La source s’est tarie pour les adultes. Néanmoins, j’ai trouvé des nouvelles américaines sur la nature et l’aventure aux éditions Galmeister. Et oui ! La maison d’édition propose en téléchargement des nouvelles de ses auteurs : Chris Offutt, David Vann, Craig Johnson, etc…

Et pour changer des livres à lire, je te propose de découvrir deux sites de plus pour les audiolivres gratuits : Kobo et Livreaud.io via cet article de TerraFemina. L’article a le mérite de recenser l’ensemble des sites proposant de l’audio-livre, dont ceux que j’avais déjà évoqués dans ma watch 6. L’inconvénient, c’est que la plupart des livres proposés sont des classiques et pas des nouveautés. Mais il en faut pour tout le monde…

Le challenge de lecture du mois

#PLIB2020

Le bingo du PLIB démarre aura lieu du 1er au 30 mai. Il s’agit d’un challenge lecture sur le principe du Bingo avec des cases actions et des cases lecture. Il est organisé par Le Prix littéraire de l’Imaginaire Booktubers et fonctionne en équipe. Pour y participer, il te suffit de t’inscrire via un formulaire disponible le Discord du PLIB et de choisir ta PAL. Si tu as déjà une équipe, suite à un précédent challenge du Prix, pas besoin de formulaire : échange autour de ta PAL avec tes partenaires de jeu sur Discord. La validation du challenge s’effectuera en fin de mois avec un autre formulaire à remplir. Plus de renseignements concernant les catégories et actions sur la page facebook du PLIB 2020. 😉

Demain, je posterai un article avec ma PAL pour ce challenge afin de te donner des idées.

Les événements littéraires de la semaine

 

L’événement attendu aujourd’hui dans le monde littéraire, c’est le Bibliothon de la bloggueuse Bulledop. 12 heures de live avec des rencontres d’auteur, des défis, des coups de coeur littéraires, des table-rondes, un concours pour gagner des livres. Tu trouveras le programme détaillé sur cet article de Booksquad. Le live aura lieu sur la chaine Youtube de Bulledop ce Samedi 2 mai à partir de 12h.

Quant à Virtua’Livres, le salon littéraire numérique a annoncé sa troisième édition cette fois-ci sur trois jours : du 29 au 31 mai 2020. Comme d’habitude, je te renvoie à la page organisatrice du salon, qui aura lieu sur Discord avec des auteurs en dédicace, des table-rondes littéraire, des live dessins et pleins d’autres trucs. 😉

Le podcast du moment 

Disney La belle au bois dormant

Et si le Prince Charmant n’était pas si Charmant ? Après tout il embrasse la Belle au Bois Dormant sans son consentement, séquestre Belle dans son château dans la Belle et la Bête… Dans ce podcast post-#Metoo, on remet en cause le statut de l’homme idéal des contes de fées par une mise en scène intéressante de son procès. Le podcast dure 56 minutes et il est à retrouver sur le site de télérama.   Une vision intéressante des contes de fées de notre enfance et une déconstruction du mythe du Prince Charmant qui fait réfléchir.

Les projets de financement de la semaine

Connais-tu Juliette Amadis ? Comment ? pas du tout ? Alors je t’informe que tu passes à côté de superbes illustrations ! Juliette est une illustratrice de talent qui dessine autant des sirènes que des filles de saloon, voire de jolies dames aux tenues steampunk. Son truc, ce sont surtout des héroïnes dans un style entre Art nouveau/Déco et comics. J’ai découvert son univers quand j’écrivais pour le site French-Steampunk.fr. Outre une boutique super cool, Juliette a pour projet de lancer un Tipeee afin de réaliser un Art-Book sur les femmes de l’Ouest Sauvage. Je te laisse découvrir ce super projet ici.

Mon autre projet coup de coeur du moment, c’est l’album de musique celtique de Morgan of Glencoe. Et oui, l’auteure de Dans l’ombre de Paris est aussi musicienne : elle joue de la harpe celtique. Son projet consiste à produire un album intitulé Fleur du Porhoet. Ce sera son quatrième album ! L’objectif du projet est déjà atteint, mais tu peux encore contribuer jusqu’à début juin. 😉

Le documentaire de la semaine

Doris Lessing

En furetant sur les reportages Arte-vidéo cette semaine, j’ai été attirée par celui concernant Doris Lessing, intitulé A Londres, libre comme Doris Lessing. Je ne connaissais pas du tout cette romancière sud-africaine, féministe et mère célibataire. J’ai découvert sa vie à Londres dans les années 1950. Elle est l’auteure du Carnet d’Or, un roman d’autofiction avec une structure peu conventionnelle, qui lui a valu un statut de féministe mondial. Dans ce reportage de 13 minutes, on en apprend un peu plus sur la pauvreté du quartier de Notting Hill à Londres après la guerre, l’engagement communiste de la romancière et surtout sa vision de femme libre face à la société rigide londonnienne. La vidéo est consultable jusqu’en avril 2022 sur la plate forme Arte-vidéo. Personnellement, il m’a donné envie de lire ses livres, d’autant qu’elle a obtenu le prix Nobel de la littérature en 2007…

La formation blogueur du moment

Image par <a href="https://pixabay.com/fr/users/FunkyFocus-3900817/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=1875813">FunkyFocus</a> de <a href="https://pixabay.com/fr/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=1875813">Pixabay</a>

Vous voulez faire des vidéos pour votre blog, mais vous n’y connaissez rien ? ça tombe bien, L’école des Gobelins réputée pour sa formation aux jeux-vidéos, vous propose un MOOC sur le montage de reportage vidéo avec un smartphone. La formation proposée est en deux formules : une gratuite qui comprend l’ensemble des cours, et une payante (38 euros) qui vous délivre un certificat qualifiant et vous demandera 3 heures de plus pour créer et présenter un projet. Si la formation vous intéresse, rendez-vous sur le site fun-mooc.frLes cours seront en ligne du 11 mai au 19 juin 2020. 

Attention, prévoyez un peu de matériel pour cette formation. L’Ecole des Gobelins recommande : un trépied pour smartphone, un micro-cravate, et deux applications de tournage (Filmicpro et LumaFusion).

L’escape game à tester chez soi

Planète expérience

Pour terminer, j’ai testé un autre escape game en ligne où tout commence bien sûr par un meurtre… Elle a été créée par le complexe d’escape game Planète expérience Antibes. C’est assez ardu et je n’ai pas réussi à le terminer, mais si tu veux te lancer un défi, tente l’expérience ! 😉

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Tasse de thé et marque-page,

A.Chatterton

Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #7

Au sommaire de ma veille littéraire du net cette semaine : des ebooks gratuits (ça ne s’arrêtera donc jamais ?), un salon du livre numérique avec des conférences sur l’écriture, un projet Ulule sur Jane Austen, un documentaire sur les sorcières au cinéma et dans la littérature, un podcast éducatif, un jeu virtuel pour l’apéro, deux projets de soutien pour la littérature et une artiste qui manie le papier comme personne.

Ebooks gratuits de la semaine

Image par <a href="https://pixabay.com/fr/users/janeb13-725943/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=1176150">Welcome to all and thank you for your visit ! ツ</a> de <a href="https://pixabay.com/fr/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=1176150">Pixabay</a>

La source de gratuité des ebooks commence à se tarir. Ce qui est bien normal : on doit rémunérer les auteurs pour leur travail. Néanmoins, j’ai encore trouvé quelques ressources en ligne cette semaine :

  • Plutôt amateur de mangas ? Les éditions Delcourt et Tonkam proposent des mangas gratuits en lecture seule, sans téléchargement. Mon préféré du moment, c’est Food Wars, adapté en anime sur Netflix. On suit les aventures d’un cuisinier en herbe qui intègre une haute école de cuisine. Un peu orgueilleux sur les bords, mais débordant d’enthousiasme, il va apprendre à varier son art et surtout à affronter d’autres apprentis dans des duels de chefs ! Bien sûr, chacun a sa spécialité culinaire et cela engendre de gros moments wtf… 🙂
  • La littérature de fantasy est plutôt ta tasse de thé ? Emmanuel Chastellière te propose une nouvelle inédite intitulée Le col et la courtisane sur son blog, en lecture seule ou en téléchargement. Il s’agit d’une nouvelle de 4 pages, Silk punk, d’inspiration asiatique.
  • Tu aimes te documenter sur la littérature de l’imaginaire ? Découvre le livre de l’universitaire Anne Besson intitulé : D’Asimov à Tolkien, cycles et séries dans la littérature de genre. Il s’agit d’une publication CNRS littérature autour des cycles et des séries qui aborde plusieurs livres connus comme Harry Potter de J.K. Rowling, Les robots d’Asimov, Le seigneur des anneaux de Tolkien…pour essayer d’apporter une définition au cycle et à la série littéraire. A lire à tête reposée !
  • Envie d’essayer un roman LGBT ? Découvre Tant qu’il le faudra de MxCordélia qui signe son premier roman disponible sur wattpad en lecture gratuite. Tu peux aussi le télécharger via son blog. Il s’agit de l’histoire de plusieurs personnages lesbiens, gays, trans, bisexuels, etc… qui font partie d’un magazine associatif LGBT à Paris. On abordera leur quotidien, leurs joies, leurs peines mais surtout l’entraide qui les animent. Un joli moment de vie à découvrir.
  • Si tu as une préférence pour notre bonne vieille littérature contemporaine, les éditions Zulma proposent des titres gratuits en numérique, en lecture seule (version pdf). Outre des couvertures magnifiques et abstraites, c’est l’occasion de participer aussi à des jeux d’écriture avec Le magasin d’écriture de Hubert Haddad.

Et si tu souhaites contribuer à acheter des livres numériques, sache qu’une nouvelle opération intitulée #Lisezchezvous te permet d’acquérir des romans contemporains et policiers à prix cassés. Elle est pas belle la vie ? 😉

Evènements littéraires à venir

Le colloque organisé par Le festival des Imaginales sur Game of Thrones, nouveau modèle pour la Fantasy ?  est maintenu, sous forme de sessions numériques sur Zoom, tous les jours de 17h à 19h, du 4 au 8 mai.  Les inscriptions sont à avenir pour y assister,  à partir de lapage facebook des Imaginales. A travers ce colloque, il s’agira de comprendre comment la série de George R.R. Martin a fait évoluer la littérature de Fantasy.

Virtua’Livres deuxième édition commence samedi 25 avril 2020 et se termine dimanche 26 avril. Au programme de ce salon virtuel littéraire créé par les éditions Séma : des rencontres d’auteurs et d’illustrateurs, des interviews live d’auteurs, des conférences autour de la littérature mais pas que, et pleins d’autres trucs. L’évènement est sur Discord mais tu peux obtenir quelques informations sur la page de l’événement facebook et celle du Salon pour se connecter. Perso, je suis impatiente d’assister à la conférence sur Le lien entre les jeux vidéos et les livres (samedi, 14h) et celle sur l’écriture à quatre mains (samedi, 21h). Bref, si tu n’as rien à faire, passe t’y promener depuis ton canapé. C’est gratuit et les modérateurs sont très sympas !

Projet de financement participatif du jour

Si tu aimes la bande-dessinée et Jane Austen, tu apprécieras le projet Ulule de Margaux Motin ! Elle souhaite réaliser une version BD/ illustrée de Raisons et Sentiments de Jane Austen avec les éditions Tibert. Ce n’est pas son premier coup d’essai car elle a déjà réalisé une version BD de Persuasion et de Orgueil et préjugés de Jane Austen, L’objectif de la cagnotte est déjà atteint, mais je voulais t’en parler quand même car l’ouvrage est magnifique et de qualité, et les contreparties intéressantes. Si tu veux participer, il se termine le 6 mai 2020.

Les documentaires de la semaine

Le 12 avril dernier, la chaîne OCS a sorti un documentaire sur la figure de la sorcière dans les films hollywoodiens qui m’a paru super intéressant au vu de son teasing (ci-dessous). Je n’ai pas encore réussi à trouver la version longue, mais si tu as OCS, tu peux sans doute le voir en replay.

Sinon, sur le sujet des sorcières, tu peux revoir un live de Mademoizelle avec une interview de Mona Chollet sur son livre Sorcières, la puissance invaincue des femmes, un ouvrage plus que connu maintenant. L’auteure évoque son livre, répond aux questions des lectrices, mais parle aussi de la figure de la sorcière de manière plus générale dans la littérature, les films, la culture française et américaine, etc… Un replay sympa pour introduire au livre si tu ne l’as pas lu.

 

Le podcast de la semaine

La petite histoire florent mounier

Qui a inspiré Sherlock Holmes ? Tintin ? Batman ? Les Daltons ? dans une émission  intitulée la Petite Histoire sur La Fabrik Audio, par Florent Mounier, on en apprend plus sur nos héros préférés en moins de 4 minutes. Disponibles sur plusieurs plateformes audio, tu peux aussi la retrouver directement sur le site de La Fabrik Audio.

Jeu de la semaine

blanc manger coco

Tant qu’à faire des apéros à distance, autant jouer au meilleur jeu à boire du monde : Blanc-manger coco ! (bon ok, ce n’est pas le seul mais c’est un de mes préférés). Or,  compliqué de jouer à ce jeu d’ambiance composé de cartes quand tes amis ne vivent pas avec toi. Ce n’est pas grave, les créateurs du jeu ont réalisé une version en ligne !

Le jeu plante encore parfois, mais c’est plutôt encourageant pour une première version. Je te conseille de lancer un tchat à côté pour communiquer avec tes potes (Discord, team’speak, etc…). Et si tu n’as pas d’amis connectés, tu peux quand même jouer avec des inconnus. 😉

Pour ce qui est des règles du jeu, c’est très simple : cela fonctionne comme un cadavre exquis. Il suffit de continuer une phrase créé avec les autres avec les cartes que tu as en main. Parfois cela dérape car quelques sujets sensibles sont présents dans le jeu comme le nazisme ou la pédophilie. Attention ! Si tu n’es pas  noir, tamateur d’humour  noir tu  ne t’amuseras pas.

La démarche littéraire engagée

Cette semaine, je suis tombée sur deux projets de soutien différents en littérature.

Le premier est un site qui regroupe des actions de soutien aux éditeurs et libraires vis à vis du confinement. Comme tu le sais, les librairies sont fermées, donc il n’est pas possible d’acheter des livres version papier ce qui pose problème aux libraires, mais aussi aux éditeurs qui ne peuvent pas proposer de nouveaux titres prévus initialement depuis mars. S’est créé un site internet regroupant plusieurs librairies intitulé Je soutiens ma librairie qui te permets d’acheter des bons d’achat pour des commandes futures, ou participer à des cagnottes pour financer des librairies en difficulté. Tu peux aussi répertorier des librairies qui proposent ces actions, ou qui livrent à domicile dans ta ville.

Le second projet est un recueil de nouvelles écrites par les jeunes auteurs du collectif des Auteurs masqués intitulé Histoires de confinés. Il sera publié ce samedi 25 avril sur Amazon en version numérique et les fonds collectés iront à l’association Protège ton soignant, afin d’acheter du matériel au personnel soignant. C’est Grégoire Laroque du blog Gregoirelaroque.com consacré à l’écriture qui gère ce recueil et qui m’en a parlé. Il rassemble 39 nouvelles hétéroclites de genres différents ayant pour thème le confinement, écrites par des écrivains en herbe : Un criminel qui sort de prison pendant le confinement, une ballerine qui danse pour ses voisins, un démon confiné dans le corps d’un humain, une infirmière qui devient folle…

Bref, n’hésite pas à aller voir ces deux projets et peut-être à y participer, si le coeur t’en dit !

L’artiste de la semaine

Malena Valcarcel est une artiste espagnole qui utilise le papier pour raconter des histoires, en utilisant les livres comme une toile.

Ses sculptures sont réalisées à partir de livres usagés récupérés auprès de bibliothèques, de librairies, voire des poubelles. Elle a un côté écolo. Son but est de changer le regard des gens sur les livres en leur faisant prendre conscience de leur potentiel créatif et en les transformant en oeuvres d’art.

Si tu veux en savoir plus sur cette artiste hors du commun, elle dispose d’un compte instagram où elle présente ses dernières créations, et d’un compte Etsy où elle les vend.

Personnellement, je trouve son travail magnifique et j’aimerais avoir autant de talent !

 

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Papier et stylo plume,

A.Chatterton

Publié dans Veille littéraire du net

And my watch begins #6

Au sommaire de ma veille littéraire du net cette semaine : encore des ebooks, des audiolivres aussi, un festival littéraire virtuel avec Pierre Dubois, un escape game virtuel, un jeu de société à télécharger, un concours d’écriture, un reportage sur le château de Downtown Abbey et une expo idéale à réaliser avec Hervé Tullet.

Ebooks et audiolivres gratuits du jour

Voici les ebooks que j’ai glanés sur la toile cette semaine :

Le Festival des Imaginales met en ligne une anthologie du confinement, comprenant des nouvelles issues des anthologies précédentes, en accès gratuit. On peut s’abonner à l’aide du formulaire situé à la fin du livre, sur la dernière page. Les livres ne sont pas téléchargeables mais en lecture seule avec Calameo. Que du beau monde dans ces nouvelles : Charlotte Bousquet, Estelle Faye, Silène Edgar, Lionel Davoust…

La e-bibliothèque de la SNCF te propose polars, mais aussi documentaires, bd et littérature générale sur son site internet. Pour les mamies, des romans du terroir sont disponibles et classés par région. C’est la première fois que je vois ça ailleurs qu’en bibliothèque ! L’inscription est gratuite, mais les livres ne sont pas téléchargeables, tu peux juste les lire en ligne.

L’application Rocambole, des romans présentés sous formes d’épisodes courts, idéal pour lire dans le train ou quand on a 5 minutes à tuer. Tous les genres sont dispos. Tu trouveras des textes originaux d’auteurs inconnus, un classement sympa (mention spéciale aux « filles badass ») et des couvertures de jolies couvertures de livres. Pour le moment, le catalogue est peu fourni mais c’est un début prometteur.

Et sinon, je me suis dit que les ebooks, c’était bien, mais que je passais beaucoup trop de temps sur les écrans, alors je me suis orientée vers les audiolivres. J’ai trouvé un article de Les outils Tice, qui recense cinq sites d’audiolivres gratuits. Et j’ai essayé d’écouter Orgueils et préjugés de Jane Austen sur Audiocité. Et bien, ça change ! Par contre, impossible d’écouter sans faire autre chose à côté, alors je me suis mise à la peinture…

Evénements littéraires virtuels à venir

Les blogueuses de Recto-Verso organisent depuis 4 semaines des rencontres avec des maisons d’éditions dans le but de soutenir la chaîne du livre, dans le cadre d’une opération baptisée « Une semaine, une maison d’édition, une mobilisation ». Des live vidéo ont lieu chaque semaine sur la page Instagram de la maison d’édition mise à l’honneur. Il y a quelques temps, c’étaient les éditions du Chat noir. La semaine prochaine (du 20 au 26 avril 2020), ce sera le tour des éditions du Héron d’argent, où est publié le roman L’apprentie Faucheuse de Justine Robin . C’est l’occasion de découvrir une maison d’édition ou de poser des questions à des auteurs que tu connais déjà. En parallèle, les blogueuses proposent des interviews d’auteurs autoédités et de petites maisons d’éditions, en live facebook ou instagram. La prochaine est prévu samedi 18 avril à 20h30 avec les éditions L’alsacienne indépendante. Les informations relatives aux programmes des lives sont sur la page facebook de Recto-Verso.

Le festival Florilège des imaginaires, organisé par L’Office de l’imaginaire ardennais sera en live sur Facebook du 17 au 19 avril 2020. Au Programme : des contes et contes musicaux, des tables-rondes littéraires, une soirée jeu de rôle en ligne, des conférences et la clôture avec du chant par Luc Arbogast. Personnellement, je suis impatiente d’assister au Conte de Paddington lu par Pierre Dubois (samedi 18/04 à 15h) et la conférence de Claudine Glot intitulée De Merlin à Daenerys qui me semble bien mystérieuse. Attention, pour la soirée jeu de rôle du dimanche soir, il faut s’inscrire au préalable ici.

Deux jeux pour s’amuser sans sortir de chez toi

Un escape game en ligne par les créateurs d’Escape Yourself Le Mans, est disponible en accès libre depuis peu. On te propose une enquête immersive sur les traces de Sherlock Holmes, intitulée L’alliance du Docteur Watson. Enigmes, casse-têtes sont au rendez-vous, dans une escape où le temps n’est pas compté, mais où, pour gagner il te faudra demander le moins d’indices possibles. Les créateurs organisent un concours autour de ce jeu. Si tu veux y participer, prend une copie d’écran de ta victoire et envoie-leur en message sur leur page facebook. Le gagnant pourra gagner des places pour venir essayer de vraies escape game, au Mans.

J’avais déjà parlé des packs de jeux à télécharger chez Asmodee dans ma watch #4 avec le jeu Sherlock Holmes Détective conseil…Et bien, tu seras content(e) d’apprendre qu’ils ont ajouté le jeu Dixit ! C’est un de mes jeux favoris. Il s’agit de faire deviner sa carte aux autres joueurs en faisant référence à un livre, film, etc… Cela peut vite partir en sucette si les sujets dérapent. Dans la version proposée en ligne, tu trouveras des cartes à découper et un livret de règle. Pour les jetons et le plateau, à toi de l’inventer ! Si tu veux plus de détails sur le jeu, clique ici. Et si tu n’as pas d’imprimante, pourquoi ne pas inventer tes propres cartes ? 😉

Un concours d’écriture 

Suite à un vote de leurs lecteurs sur Instagram, les éditions Scrineo organisent un concours d’écriture dont le principe est d‘écrire la suite de ton roman Scrineo préféré. Moi je trouve l’idée sympa, parce qu’elle change du sempiternel concours d’écriture spécial confinement (qui te ramène inlassablement au coronavirus). En plus, dans le catalogue Scrinéo, il y a pas mal de livres supers comme Rouille et Les noces de la renarde de Floriane Soulas, ou Mers Mortes de Aurélie Wellenstein, ou encore La voie des oracles de Estelle Faye… Le concours se termine le 11 mai 2020. Si tu veux plus de détails, c’est ici. 😉

Le documentaire de la semaine

Si tu es fan de la série historique Downtown Abbey, tu seras ravie de découvrir ce reportage Arte sur le château de Highclere. Au-delà de servir de décor à la célèbre famille Crawley, tu en apprendras un peu plus sur l’histoire du château, rénové par l’architecte de Westminster, et surtout sur son propriétaire frappé d’une malédiction égyptienne. Le reportage dure 10 minutes, à partir de la 30ème minute. (si tu veux t’éviter le reportage sur l’Acadie et la Croatie). Il est disponible jusqu’au 13/06/2020 en replay sur le site d’Arte.

L’artiste de la semaine 

Connais-tu Hervé Tullet ? Connais-tu l’album jeunesse Un livre ? Si ce n’est pas le cas, tu passes à côté d’un truc ! Je sors un peu des sentiers battus pour l’artiste de la semaine, mais cela en vaut la peine.

Hervé Tullet est un artiste-illustrateur-plasticien français qui vit à New-York. Il est célèbre pour sa série de livres jeunesse, dont le fameux Un livre. Ses albums sont comme des mini-oeuvres d’art modernes sans pour autant être prétentieuses… vu qu’ils sont destinés aux enfants.

L’artiste indique lui-même qu’il dessine très mal. Il essaie de désacraliser la notion d’oeuvre d’art par ses dessins en la mettant à la portée de tout le monde. J’avais écouté le podcast du Salon de la littérature jeunesse consacré à Hervé Tullet, la semaine dernière (cf my watch #5), et j’ai découvert son projet en ligne L’expo idéale.

Il s’agit d’un projet de création collaboratif mené par l’artiste dont le but est de libérer sa créativité. Il est basé sur une websérie qu’à réalisée Hervé Tullet pour apprendre aux enfants à réaliser ses dessins. On peut participer au projet en envoyant ses propres créations via un formulaire. Tout est rediffusé ensuite sur les différents réseaux sociaux de l’artiste.

Personnellement, je trouve que c’est une manière originale d’aborder les illustrations, l’art… et de créer sa propre expo à la maison ! Et toi, qu’en penses-tu ? Envie d’essayer ?

Voilà, ma veille littéraire de la semaine est terminée. N’hésite pas à m’indiquer en commentaire tes propres trouvailles pour la beauté du partage. Si tu as raté mes autres watch, tu peux les retrouver ici.

Boule de gomme et sucre d’orge,

A.Chatterton