Mes résolutions littéraires pour 2023

Suite à mon article des Résolutions littéraires de 2022, j’ai décidé de renouveler l’expérience et de tirer des leçons de l’année écoulée. Ma manière d’aborder la lecture a changé pendant l’année 2022 et j’aimerais évoluer à ce sujet en 2023. Ai-je pour autant maintenu mes résolutions en 2022 ? Qu’ai-je en tête pour 2023 ? Voici mes résolutions littéraires pour 2023…

Un bilan 2022 mitigé

J’avais 5 résolutions littéraires l’an passé que j’ai plus ou moins mené à bien. Voici le résultat :

Mes succès

J’ai arrêté de réaliser des dépenses impulsives concernant les livres. En 2022, je me suis tenue à mon budget mensuel de 40 euros maximum par mois. Il y a même certains mois où je n’ai rien acheté. Lorsque je réalise un achat, je réfléchis au moins pendant deux mois avant de réaliser la dépense. Mon seul achat impulsif cette année a été l’édition collector de La vie invisible d’Addie Larue de Victoria Schwab. J’ai toujours une faiblesse sur les éditions collector ou introuvables mais dans l’ensemble je me tiens à ma résolution. En achat papier, je favorise de beaux livres avec une couverture cartonnées, quitte à les payer plus cher mais en posséder moins. En revanche, j’ai développé de grandes attentes concernant mes lectures achetées à prix fort, et il m’arrive d’être davantage déçue de mes achats. J’achète donc davantage en numérique ou j’emprunte en bibliothèque.

J’ai arrêté de participer à des challenges et cela m’a fait du bien. J’en avais assez de devoir ajouter des livres qui n’avaient rien à voir avec mes envies de lecture sur une PAL de challenge par volonté de correspondre absolument aux thèmes proposés. A la fin, je culpabilisais de ne pas avoir tout lu et pendant le challenge, j’avais envie de lire d’autres livres que ceux de ma PAL. Cette année, j’ai réalisé à la place des propositions de PAL thématiques pour le blog, par saisons qui étaient principalement dédiées aux lecteurs du blog. J’ai choisi de lire ce dont j’avais envie parmi ces propositions saisonnières, ou pas du tout. Les meilleures pal ont été celles d’automne où je me suis amusée à faire figurer toutes les lectures qui me plaisaient en créant des catégories correspondant à mes goûts personnels. Malgré tout, je constate que cette proposition de pal saisonnière a moins de succès sur le blog que des pal de challenges connus. Pour preuve, entre octobre et décembre, mes vieux articles de 2019, 2020 et 2021 sur le Pumpkin Autumn challenge et le Cold Winter challenge ont connu une fréquentation record, à l’inverse de mes pals saisonnières. Pour autant, je ne souhaite pas continuer les challenges extérieurs car c’est source de stress, au lieu de me procurer du plaisir à lire.

En 2022, j’ai lu davantage de livres de moins de 200 pages et de recueils de nouvelles. Je ne supporte plus les pavés de plus de 400 pages. J’ai compris que mon besoin de lecture avait évolué. L’inconvénient reste qu’il existe peu de livres de moins de 200 pages pour adultes, surtout en littérature de l’imaginaire. Donc, j’ai surtout lu des romans jeunesse ou grand adolescent. Quant aux recueils, à force de lectures, je commence à percevoir quand un recueil est équilibré s’il est composé de nouvelles écrites par plusieurs auteurs. Et j’ai découvert de nouvelles plumes grâce à cela, donc c’est un bilan très positif.

Mes échecs

Je n’ai pas lu les livres de ma PAL imaginales achetée en 2019. A vrai dire, cela faisait 3 ans que ces romans, principalement de la fantasy historique, ne m’intéressaient plus. J’ai donc fait le vide et presque tout revendu. Je me suis rendue compte que garder ces livres n’était pas bon pour ma santé mentale. Mon argument pour les conserver était qu’ils m’avaient coûté cher, alors que je n’avais plus envie de les lire. A chaque fois que je regardais ma bibliothèque, je ne voyais qu’eux et cela me causait une gêne. Donc, je m’en suis débarrassée sur Vinted et en espérant avoir fait des heureux.

A l’inverse, j’ai lu les cinq livres achetés aux Imaginales en 2022 en partant du principe que je n’achetais que ce dont j’avais vraiment envie de lire. Le principe du aussitôt acheté, aussitôt lu est désormais mon credo à venir.

Je n’ai pas lu davantage de livres auto-éditées en 2022. J’en ai lu un seul à vrai dire. C’est un gros échec à ce niveau mais je compte me rattraper en 2023. Je suis des recommandations d’après des podcasts, et je me suis abonnée sur Instagram à différents auteurs auto-édités. J’ai même une pal qui m’attend en numérique. Il ne reste plus qu’à me lancer.

Mes résolutions pour 2023

Arrêter d’acheter des livres papier

Oui, cela va totalement à l’encontre du soutien aux éditeurs et libraires. Mais je rappelle qu’à titre professionnel j’achète et je valorise toute l’année des documents physiques auprès des lecteurs des bibliothèques. A titre personnel, je peux me permettre d’arrêter d’acheter des livres papier. Je le fais pour deux raisons : premièrement, cela commence à coûter cher (avec la crise du papier et la crise tout court) et je suis régulièrement déçue de mes achats mûrement réfléchis. Deuxièmement, cela m’encombre. Voir des piles de bouquins s’entasser chez moi me file des angoisses. Donc, quitte à être déçue, autant l’avoir acheté en numérique ou l’avoir emprunté en bibliothèque. Cela ne me prendra que peu de place et m’aura coûté moins cher. Il est possible que je me permette encore quelques achats papier pour mes auteurs fétiches, mais ce sera tout.

Lire les livres de ma PAL

J’ai actuellement environ 80 livres papiers non-lus dans ma bibliothèque personnelle et je n’ai même pas compté les numériques. J’estime que c’est un beau gaspillage de garder ces documents sans les lire, tout en continuant à en acheter de nouveaux. J’ai donc décidé de les lire ou de m’en débarrasser pendant l’année 2023. Pour les nouveaux, j’appliquerai le principe du aussitôt acheté, aussitôt lu. Je me rends compte surtout que cette accumulation résulte de deux facteurs : le besoin de collectionner un genre littéraire de façon excessive (ex : le steampunk) alors que je sais que je ne vais pas tout lire; et l’évolution de mes goûts littéraires. J’ai compris qu’avec le temps, je n’ai plus les mêmes envies ou les mêmes attentes vis à vis de mes lectures. Et ce n’est pas grave de ne pas lire les livres qui font partie d’une autre période de ma vie. Le moment pour les lire est parfois passé et ce n’est pas grave si je m’en débarrasse sans les avoir lus.

Diminuer la taille de ma bibliothèque

Cette résolution découle de la précédente. J’ai décidé de ne garder que les livres que j’ai vraiment appréciés ou que je relirai un jour. Non pas que j’ai énormément de livres chez moi (j’ai seulement l’équivalent de deux bibliothèques Billy Ikea). Mais quand je pose les yeux sur mes livres, j’aimerais que cela me procure un sentiment positif. Or, avec les livres non-lus en attente dans les rayonnages, ma bibliothèque me donne des angoisses. Je trouve plus sain de ne m’entourer que d’objets qui m’apportent de la joie (cf la méthode de rangement Marie Kondo).

Lire en numérique

J’apprécie les livres en papier, mais je tends de plus en plus à lire en numérique pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela prend moins de place physique et l’on peut transporter sa bibliothèque en version numérique partout grâce à sa liseuse. Ensuite, parce que les livres vendus en numérique sont le plus souvent moins chers que la version papier. J’ai également envie de tester un abonnement mensuel à un catalogue de livres numériques associé à ma KOBO, mais j’ai peur de la qualité du catalogue proposé. Bref, cela va de paire avec mes résolutions précédentes. J’admets quand même que l’on ne trouve pas tous les livres publiés en papier, en version numérique et que certains sont parfois au même prix que ceux vendus en papier (coucou Hachette !).

Passer moins de temps sur Instagram

Quel est le rapport entre Instagram et une résolution littéraire ? C’est tout simplement parce que mon flux Instragram est constitué uniquement d’auteurs, éditeurs, bookstagrameurs. Il m’influence énormément dans mes décisions professionnelles car je l’utilise comme veille sur les dernières sorties littéraires. Mais à terme, j’y vois un intérêt négatif dans mon quotidien : mon cerveau est saturé de sollicitations littéraires avec les sorties mensuelles chez les éditeurs. Et je passe mon temps à scroller sur l’écran pendant des heures… pour me sentir totalement vide et frustrée. Je sais que j’en ai toujours besoin pour assurer la promotion de mon blog, mais je pense y passer moins de temps en 2023. J’ai également lu que scroller pendant des heures sur les réseaux sociaux n’aidait pas à fixer sa concentration. Et pour l’avoir expérimenté, c’est vrai. J’ai donc décidé de réaliser un projet plus constructif que de passer du temps sur les réseaux sociaux : je joue à des jeux-vidéos de construction. C’est toujours un écran, ce qui n’est pas idéal. Mais au moins, j’utilise mon cerveau pour des projets créatifs qui me satisfont pleinement plutôt que de me sentir vide après un tour sur les réseaux sociaux.

Voilà pour mes résolutions littéraires 2023. L’année 2023 sera centrée sur la frugalité, la qualité et la simplicité. J’espère tenir mes objectifs ! Et toi, as-tu des résolutions littéraires ? Dis-moi tout en commentaire !

Cotillons et champagne,

A.Chatterton

5 réflexions sur « Mes résolutions littéraires pour 2023 »

  1. Des résolutions qui se respecte.
    J’en ai quelques-unes communes…
    Et pour ne pas encombrer ma bibliothèque qui déborde déjà, je donne mes livres, soit des dons à des organismes type, hôpitaux, prisons et encore bibliothèques mais aussi à des assos et surtout à des autres lecteurs et lectrices…
    Et j’en profite pour te souhaiter une belle année 2023 avec je l’espère encore plein de belles découvertes livresques et une PAL en baisse 😉 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. De belles résolutions ces dons de livres. 😊. Bonne année à toi aussi. Qu’elle te soit profitable à tous les niveaux. 😉

      Aimé par 1 personne

      1. On va faire en sorte que ce le soit 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Bravo pour les résolutions tenues et encore plus pour celles que tu as décidé de rajouter cette année.

    Personnellement, ce sont ces dernières qui me créent des angoisses et me mettent la pression. Cette année, place au bien être et au lâcher prise pour ma part 😉

    En te souhaitant réussite et une merveilleuse année.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est bien aussi de penser à son bien être et de ne pas se mettre la pression 😁. Mes résolutions découlent en vérité d’une réflexion sur l’impression d’être submergée par mes lectures et de prendre soin de mon porte monnaie et de ma charge mentale. Mais je comprends ce que tu ressens. Bonne année également 😊

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close