Bilan de mes lectures 2022

Comme l’an dernier, j’ai noté consciencieusement toutes mes lectures au fil des mois afin d’en réaliser un petit bilan personnel de lecture : Qu’ai-je lu ? Combien de livres ? Combien d’autrices ? Quels sont les genres ou thèmes que je plébiscite le plus ? Quelles sont mes objectifs de lecture pour 2023 ? Voici mon profil de lecture de 2022.

En 2022, j’ai 174 livres. C’est 24 livres de plus que l’an dernier. J’ai davantage lu de mangas et de nouvelles cette année que de romans. Cela va de paire avec ma panne de lecture de Mai où je me suis concentrée sur des lectures courtes à défaut de lire des romans de plus de 400 pages. Certes, je n’ai pas chroniqué chaque lecture mais cela vous donne un panorama global. Voici les couvertures de mes lectures 2022 :

Mes coups de coeur

Cette année, j’ai des coups de coeur lecture assez diversifiés, sans grande ligne directrice.

Vous pouvez retrouver mes avis détaillés en cliquant sur les titres de la liste :

Frissons au Mont Hemlock, Katherine Arden, éditions PKJ

La princesse sans visage, Ariel Holzl, éditions Slalom

Clément Coudpel contre les spectres de Samhain, Manon D’Ombremont, éditions Livr’S

Et à la fin ils meurent, Lou Lubie, éditions Delcourt

Iron Widow, Xiran Jay Zhao, éditions Lamartinière jeunesse

Pour ceux que je n’ai pas chroniqués, voici un petit aperçu :

Votre temps est infini, de Fabien Olicard, éditions First : Un livre de développement personnel par un auteur français touche à tout qui m’a bien aidée à organiser mon temps au quotidien. Depuis, comme mentionné dans mon article Anatomie d’une lectrice #2 : Mes rendez-vous littéraires, j’ai approfondi les raisons qui m’empêchaient de m’organiser pour lire ou pour me concentrer sur un projet. J’ai développé de meilleurs rapports avec la gestion de mon temps et j’ai moins l’impression de courir pour toutes mes tâches quotidiennes. Et je me suis surtout créé des rendez-vous lectures.

The corpse Queen, Heather M. Hermann, éditions Fibs : Un thriller young adult passionnant et plein de suspense où une jeune fille se voit contrainte de devenir une voleuse de cadavres afin de survivre. Les corps sont utilisés par une école de médecine et sont source d’un grand traffic. En parallèle, un tueur en série sévit et mutile des corps. Une histoire qui se déroule à l’époque victorienne dont j’ai beaucoup aimé le suspens. Un vrai page turner dont je vous parlerai plus longuement dans un article détaillé.

Moriarty, de Ryosuke Takeuchi, éditions Kana : Une série de mangas Seinen en 14 tomes pour le moment, qui se veut une réécriture de Moriarty, l’alter-ego diabolique de Sherlock Holmes. L’auteur prend le parti de proposer une fratrie de Moriarty bien décidée à nettoyer l’aristocratie anglaise pour la rendre plus humaine. Leur moyen : le crime. Cette réécriture est diablement intelligente et montre un côté humain de Moriarty. Sherlock est plutôt perçu comme le pantin de Moriarty, qui l’inclue dans ses plans tant pour s’amuser que pour servir ses manigances. Mention spéciale à Irène Adler, la création du MI6 et James Bond qui font également une incursion dans l’univers même si tout se déroule à l’époque victorienne.

Spy X family, de Tatsyua Endo, éditions Kurokawa : Une série de mangas shonen (ou seinen) en 9 tomes pour le moment, où l’on suit l’agent Twilight chargé d’espionner un riche industriel. Le hic ? Le seul endroit où il est possible d’atteIndre sa cible est l’école où étudie le fils de ce dernier. Twilight va devoir se créer une famille factice pour pouvoir infiltrer l’établissement. Mais chaque membre de sa famille reconstituée va occasionner des surprises. De quiproquos en situations hilarantes, j’ai beaucoup ri avec cette série. Le meilleur étant les têtes hilarantes d’Anya, la fille adoptive de Twilight qui pourraient constituer une galerie de portraits collectors.

Mes déceptions littéraires

Voici les livres pour lesquels j’ai été déçue en 2022. Avec le recul, certains n’étaient pas trop mal écrits. Mais j’avais des attentes différentes sur leur lecture, ce qui a suscité ma déception. Pour d’autres, je me suis laissée influencer par Instagram pour finalement me rendre compte que cela n’était pas fait pour moi.

Vous pouvez retrouver mes avis complets en cliquant sur les titres de la liste :

Le château des trompe-l’oeil de Christophe Bigot, éditions Lamartinière

Halloween Night d’Alexis Aubenque, éditions Hugo Suspense

Le tribut des dieux, tome 1 de Bleuen Guillou, éditions Hachette.

Sainte Rémi des livres de Dixie Foucher, éditions Jets d’Encre (cf ma critique sur Babelio)

Tokyo Blues de Tokushige Kawakatsu, éditions Le Lézard Noir : Pour celui-ci, je m’attendais à des histoires mettant en scène principalement la ville de Tokyo. Il s’agit en fait d’une compilation d’histoires qui n’ont ni queue, ni tête, de la part de l’auteur. Seule la dernière histoire évoque vraiment la solitude des gens dans la ville dans la capitale nippone et correspond au résumé.

Mon profil de lecture

Voici mon profil de lecture pour l’année 2022. J’ai repris les critères de l’an dernier et j’en ai ajouté des nouveaux.

Sur les 174 livres lus, 112 relèvent de la littérature adulte, 14 de la littérature Young adult et 48 sont destinés à la jeunesse ou des adolescents. Je ne compte pas chaque nouvelle inclue dans les recueils de nouvelles mais le recueil dans son ensemble dans mon décompte.

Concernant les types de documents lus : j’ai lu 47 romans ( 18 en adulte, 11 en young adult, 20 en jeunesse), 7 recueils de nouvelles adultes, 12 nouvelles (3 en young adult et 9 en adulte), 87 mangas (64 en adulte et 23 en jeunesse), 3 bande-dessinées jeunesse, 2 albums jeunesse et 14 documentaires adultes.

Mes genres littéraires de prédilections sont les suivants : littérature japonaise contemporaine (68 livres lus), le fantastique (30 livres lus), l’Historique (14 livres lus), le Steampunk (10 livres lus), le Policier (7 livres lus), la Fantasy (5 livres lus), la Science-Fiction (3 livres lus), le Post-Apocalyptique (2 livres lus), le Gothique (1 livre lu), l’Horreur (1 livre lu).

Dans les documentaires, les principaux thèmes lus abordent la culture japonaise, le développement personnel et le tourisme.

Les thèmes récurrents de mes lectures 2022 sont : la culture japonaise dans son ensemble, le féminisme, l’adolescence, la famille, la magie, les fantômes, l’homosexualité.

La majorité de mes lectures provient d’auteurs de nationalité japonaise (à 50%), française (35%), américaine (8%), britannique (4%), australienne (2%), chinoise(1%), et néo-zélandaise (1%).

J’ai lu 42 livres écrits par des hommes, 54 livres écrits par des femmes, 2 livres écrits par des écrivains non-genrés et 10 issus de collaborations hommes-femmes.

Au niveau de l‘inclusion, j’ai ajouté de nouvelles catégories en lien avec mes lectures cette année :

J’ai lu 6 livres parlant d’homosexualité dont :
  • Le château des trompe l’oeil de Christophe Bigot, éditions Lamartinière où deux personnages se révèlent homosexuels et entament une relation amoureuse. Si l’un connaît déjà sa sexualité, l’autre la découvre totalement. Quelques scènes chaudes sont présentes pendant la lecture.
  • La série de 4 mangas Le mari de mon frère de Gengoroh Tagame, éditions Akata qui évoque tout en subtilité l’homosexualité masculine dans la culture japonaise et tous les préjugés qui y sont associés. Yaichi élève seul sa fille et voit débarquer un beau matin Mike dans sa maison. Il s’agit du mari américain du frère de Yaichi récemment décédé. Yaichi, pleins de préjugés envers les homosexuels va apprendre à connaitre son beau-frère et essayer de mieux comprendre son frère défunt. Un petit bijou qui explore adroitement le sujet encore tabou au Japon.
  • Fuki no tô, de Aki Shimazaki, éditions Actes Sud, une nouvelle contemporaine japonaise issue d’une série intitulée L’Ombre du chardon. Elle met en scène Atsuko, une femme mariée devenue agricultrice et dont le mari l’a récemment trompée avec une autre femme. Pour étendre son entreprise, elle engage une aide dont elle va secrètement tomber amoureuse. Ici, l’autrice aborde avec subtilité les sentiments amoureux de deux femmes dans une relation homosexuelles et les préjugés auxquelles elles doivent faire face dans une société japonaise conservatrice.
5 livres sur l’asexualité dont :

La série de mangas en 5 tomes A(r)omantic Love Story, de Haruka Ono, éditions Akata : Une mangaka asexuelle et aromantique se lance comme défi d’écrire une comédie romantique. Elle va essayer de comprendre le sentiment amoureux pour le décrire. Le premier tome est bourré d’intelligence et de réflexions sur le célibat, l’asexualité et les conventions sociales. Les tomes suivants m’ont moins convaincue. Mais cela a le mérite d’aborder le sujet.

10 livres sur la transexualité dont
  • Dans la série de mangas Moriarty de Ryosuke Takeuchi, éditions Kana (9 tomes), l’un des personnages secondaires devient un homme. Sa métamorphose suscite des questionnements pour l’un des personnages masculins présenté comme très macho. Mais finalement, tous acceptent ce changement sans se poser de questions. C’est l’une des manières les mieux amenées que j’ai pu lire sur le sujet jusqu’à présent.
  • Dans Le château des trompe l’oeil de Christophe Bigot, éditions Lamartinière, l’un des personnages se révèle être transexuel. Il s’agit d’un homme devenu une femme suite aux caprices de sa mère dès son enfance. Le travestissement apparaît comme un moyen de mener à bien ses objectifs mais on sent que le personnage se plaît à avoir changé d’identité. Il n’y a cependant que peu de renseignements de sa part sur le sujet car son secret est révélé par un autre personnage.
2 livres évoquant du racisme dont :
  • Tsubame de Aki Shimazaki, éditions Actes Sud, une nouvelle contemporaine japonaise issue de la série Le poids des secrets. Elle aborde la discrimination et le massacre des coréens par des japonais pendant le séïsme de 1923 dans le Kanto. L’héroïne principale coréenne doit changer de nom pour devenir japonaise et oublier son passé afin de survivre.
  • Iron Widow de Xiran Jhay Zaoh, éditions Lamartinière jeunesse, l’un des pilotes principaux est discriminé du fait de ses origines ethniques et doit se battre davantage que les autres pour réussir. L’univers basé sur la Chine ancienne et les différentes ethnies présente est bien reflété dans ce roman de science-fiction.
2 livres évoquant le féminisme ou avec une héroïne forte dont :
  • Iron Widow de Xiran Jhay Zaoh, éditions Lamartinière jeunesse, l’héroïne principale est menée par une rage folle et se conduit comme un homme. Quand on lui reproche de ne pas être assez féminine (alors qu’elle a les pieds bandés), elle met ses interlocuteurs en contradiction avec les attentes qu’ils ont envers les femmes. Elle se bat pour être plus forte qu’un homme et pour que d’autres femmes ne subissent pas le même sort que sa soeur décédée.
  • Dans Noir est le sceau de l’enfer de Jean-Laurent Del Socorro, éditions Didaskalie, Axelle l’héroïne principale est une vraie soldate dans l’âme et prouve qu’une femme se bat et raisonne aussi bien qu’un homme. La nouvelle propose d’autres figures féminines qui obéissent à cette même logique.

Enfin, j’ai lu deux livres en auto-édition : La guerre d’Atlantica de Olivier Chaillat et Ne renonce pas d’Anne-Sophie Hennicker. Le premier ne m’a pas convaincue et le second m’a fortement enthousiasmé. Avis à venir.

Mes envies pour 2023

Pour l’année 2023, voici mes envies :

  • Lire davantage de livres auto-édités. Dans mes expériences précédentes, j’ai été soit très déçue, soit très enthousiasmée par mes découvertes dans ce domaine. Mais j’ai découvert il y a peu des romans de fantasy intéressants. J’espère les lire en 2023.
  • M’intéresser aux livres mettant en avant des personnages de couleur autres qu’asiatiques. J’ai réitéré la même logique qu’en 2022, il est temps d’ouvrir de nouveaux horizons.
  • Lire de la littérature de l’imaginaire chinoise. Cela est en totale contradiction avec ce que j’ai mentionné précédemment, mais j’ai découvert une autre culture en lisant Iron Widow, qui est de la science-fiction chinoise, et j’aimerais tenter d’autres auteurs chinois.
  • Lire de la Science-Fiction en général. Jusqu’à présent, je ne me suis intéressée qu’au fantastique et à la Fantasy mais à force d’entendre parler en bien de certains livres de Science-Fiction par d’autres bloggueurs ou dans des podcasts, j’ai envie de tenter l’aventure.

Voilà pour mon bilan de lecture de l’année écoulée. Et toi, combien de livres as-tu lus en 2022 ? Avons-nous des lectures communes ? Te fixes-tu des objectifs de lecture pour 2023 ? Dis-moi tout en commentaire.

Stylo-plume et carnet de notes,

A.Chatterton

12 réflexions sur « Bilan de mes lectures 2022 »

  1. Bravo pour ce beau bilan et cette plongée dans tes lectures. Je suis ravie de voir Iron Widow dans tes coups de coeur 🙂

    J’aime

  2. Whaou, sacré bilan et très varié en plus de ça !

    Aimé par 1 personne

  3. Un bilan impressionnant et très varié, bravo ! 😊
    Joyeuses fêtes. ✨😊

    Aimé par 1 personne

  4. Impressionnant, comme bilan !
    Pour ma part, je boucle l’année avec 63 romans/recueils/anthos, 98 si on ajoute les BDs, mangas etc.
    En commun pour cette année nous avons Miranda, Il était ma légende, L’ours et le rossignol, Iron Widow, Les carnets de l’apothicaire et Lupus in Fabula 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as un beau bilan également 😊. Super des lectures en commun ! Lesquels sont tes favoris de l’année ? 😉

      Aimé par 1 personne

      1. L’ours et le rossignol, clairement ! C’était un de mes coups de coeur de l’année, et je commence sa suite, La fille dans la tour. J’ai aussi beaucoup aimé Miranda, Lupus in Fabula et Les carnets de l’apothicaire.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close