Ybyngo, le bingo littéraire Queer : proposition de PAL

Les éditions Yby dont je suis partenaire lancent au mois de mars un bingo littéraire pour mettre en avant la littérature LGBTQIA+. C’est l’occasion pour moi de sortir des sentiers battus et de vous proposer une PAL spécial queer au cas où vous seriez curieux d’en lire…

Qu’est ce que le Ybyngo ?

C’est un challenge littéraire qui a lieu du 1er au 31 mars 2022 et dont le but est de mettre en avant la littérature queer. Il est créé par les éditions Yby, spécialisés en romans et nouvelles LGBTQIA+ ou qui prône la diversité. (Note : oui, je suis en retard sur la publication de cet article…)

Pour réaliser ce challenge, il vous faut lire au moins un livre en lien avec un des thèmes de leur grille de bingo :

Chaque livre lu doit comporter au moins un personnage principal queer et/ou des thématiques queers/LGBTQIA+.

Vous avez la liberté de choisir le type de livre concerné : roman, BD, essai, manga, format papier, ebook ou livre audio…

Un même livre peut cocher plusieurs cases (autant vous dire que je ne vais pas me priver !).

Pour partager vos résultats, n’hésitez pas à utiliser le Hashtag #YBYngo sur les réseaux sociaux. La maison d’édition a une page facebook et un compte instagram.

Pour trouver des livres en lien avec la diversité, je vous invite à consulter :

Ma PAL pour ce challenge :

Une pour toutes, Jean-Laurent Del Socorro, éditions L’Ecole des loisirs (biographie romancée LGBT)

Coche : Avec une couverture illustrée, avec une héroïne lesbienne, d’un auteur francophone

Résumé : Julie Maupin court les duels et dégaine à tout va. Elle se produit également sur les plus grandes scènes d’opéra. Elle aime se travestir, collectionner les amants et séduire les jolies femmes. Par amour, elle peut se lancer dans de folles aventures, quitte à mettre sa vie en jeu. Elle combat les préjugés de son temps et conquiert sa liberté pied à pied.
Cette femme hors du commun a grandi à la cour de Versailles et traversé le XVIIe siècle telle une comète. Sa vie est un roman !

Fuki no Tô, Aki Shimazaki, Actes Sud (Roman court japonais)

Coche : Avec une héroïne lesbienne, qui invite au voyage, qui aborde les liens familiaux

Résumé : Atsuko est heureuse dans la petite ferme biologique dont elle a longtemps rêvé. Ses affaires vont bien, il lui faudra bientôt embaucher de l’aide. Quand son mari a accepté de quitter la ville pour partager avec sa famille cette vie à la campagne qui ne lui ressemble pas, elle a su reconnaître les sacrifices qu’il lui en coûtait. Mais une amie qui resurgit du passé la confronte elle aussi à des choix : Atsuko va devoir débroussailler son existence et ses désirs, aussi emmêlés qu’un bosquet de bambous non entretenu.

Anthologie de nouvelles Légendes oubliées, éditions Yby (Recueil de nouvelles LGBT)

Coche : Avec une couverture illustrée, avec de l’humour, édité par les éditions Yby, qui invite au voyage, d’auteurs francophones.

Résumé : Vous qui vous asseyez autour du feu, soyez prévenu·e : ici, les épées ronchonnent, les gnomes enquêtent et les sorcières cuisinent. Ici, les chevaliers sont maladroits, les scientifiques jouent les têtes brûlées et les dieux se perdent dans l’amour. Ici, humour et poésie se mêlent au mythe pour rapporter la vérité sur des légendes que vous n’êtes pas prêt·e… d’oublier !

Sutures de Livia, éditions Yby (Nouvelle policière)

Coche : édité par les éditions Yby, avec une couverture illustrée, Court (nouvelle ou novella), d’une autrice francophone, avec un duo sur la couverture.

Résumé : Mis à pied pour faute grave, Gordon est rappelé de force à son devoir lorsque son supérieur dépose un jeune témoin devant la porte de son cottage écossais ; un garçon à l’air hagard dont le corps atteste d’un passé de souffrances et de sévices. Dans le silence imposé par le mutisme de son invité, l’ancien flic se fait spectateur de l’étrangeté grandissante de Maximilien. Pourtant, au-delà des non-dits, cette différence qui les étouffe les lie plus que de raison…

Eclipses de Lucie Heilingenstein, éditions Yby (nouvelle fantastique)

Coche : édité par les éditions Yby, avec une couverture illustrée, avec une héroïne handicapée, Court (Nouvelle ou novella), par une autrice francophone.

Résumé : Si les couleurs habillent le monde, elles ont déserté le corps et le cœur de Térébenthine. Née albinos, fille d’une artiste peintre et d’un architecte, elle ne comprend pas pourquoi les nuances la laissent tant indifférente. Elle qui s’était résignée à la transparence décide subitement d’entreprendre une quête des émotions, pour s’en imprégner et remplir son âme de toutes les teintes possibles. Son ultime but : comprendre et atteindre le bonheur à travers ces couleurs.

Déjà lus mais que je vous conseille :

La hyène, la sorcière et le garde-manger de Aeph, éditions Yby (nouvelle LGBT)

Coche : Avec un animal sur la couverture, Court (novella), édité par Yby éditions, avec une héroïne lesbienne, avec un titre à rallonge, d’un auteur francophone et queer, avec une couverture illustrée.

Résumé : Il était une fois, dans le lointain royaume de Rosevelle, Gertrude, une princesse aux cheveux violets. Gertrude aimait la musique trop forte, la nourriture et la femme brillante avec qui elle sortait. En revanche, elle détestait sa belle-mère, qu’elle soupçonnait d’être une sorcière. Mais on ne s’oppose pas à la sinistre Corvinia de Maleganza sans en subir les conséquences, même quand on est aussi outrancière que Gert ! Retrouver mon avis ici.

Une idée d’incandescence de Naël Legrand, éditions Yby (roman fantasy LGBT)

Coche : édité aux éditions Yby, d’un auteur queer, avec une héroïne lesbienne, avec de l’humour, avec un duo sur la couverture, d’un auteur francophone, avec une couverture illustrée

Résumé : Lorsqu’Absinthe Cattel s’engage dans la milice de Drak, elle ne s’attend pas à tomber sur une équipe de bras cassés. Accueillie par le déroutant capitaine Merlange, elle est chargée de mener l’enquête dans l’une des maisons de passe de la ville. Pour la jeune femme, qui a eu maille à partir avec la guilde des Travailleuses – et surtout avec l’une de ses employées –, c’est le pire endroit où être dépêchée. Car Liliane, sincère et flamboyante, est bien plus difficile à affronter que le quotidien absurde de la milice… Retrouver mon avis ici.

Derniers Battements, de Emrys, éditions Yby (nouvelle fantastique LGBT)

Coche : édité par les éditions Yby, avec une couverture illustrée, avec une héroïne lesbienne, Court (nouvelle ou novella), d’une autrice francophone.

Résumé : Apprentie auprès du plus grand alchimiste de son temps, Elexia ne vit que pour une chose : l’instant où son maître lui ouvrira les portes de son laboratoire secret. Lorsque ce moment arrive enfin, elle découvre avec fascination que ses activités dépassent de loin tout ce qu’elle avait pu imaginer. Mais dans le sous-sol obscur, elle sent ses convictions vaciller à l’instant où elle croise le regard jaune du sujet n°6. Si votre conscience s’opposait à tout ce en quoi vous croyez, quelle voie choisiriez-vous ? Retrouvez mon avis ici.

Malfaiteurs du Paris des merveilles, Pierre Pevel et alii, Bragelonne (recueil de nouvelles Steampunk)

Coche : Avec une couverture illustrée, d’une autrice francophone, avec un duo sur la couverture, avec un animal sur la couverture, avec un héros handicapé.

Résumé de la nouvelle Le Myosotis de Bénédicte Vizier :  Roland alias le Myosotis, est un changelin avec une brillante carrière de vedette au Moulin Rouge. Arrêté pour sa liaison avec un Lord humain et marié, le voilà jeté en prison en attendant que son amant lui vienne en aide. Mais tout ne va pas se passer comme prévu et Roland va se retrouver malgré lui mêlé à des affaires qui le dépassent…Retrouver mon avis ici.

Iron widow, de Xiran Jay Zao, éditions Lamartinière jeunesse (Roman Young adult de science fiction)

Coche : Avec une couverture illustrée, d’un auteur queer, avec une héroïne handicapée, avec une héroïne racisée.

Résumé : Pilotés par l’énergie psychique combinée de couples de Concubins, les Chrysalides sont les gardiens de la grande muraille de Huaxia menacée par les envahisseurs Hunduns. Mais chaque bataille se solde systématiquement par le décès de la Concubine. Pour venger sa sœur morte au combat, Wu Zetian s’engage dans l’armée, où elle espère être associée au meurtrier de sa sœur… Mais la vengeance peut-elle suffire à son épanouissement ? Car les femmes ne sont pas les seules à être sacrifiées par le pouvoir archaïque et patriarcal de Huaxia, où mensonges et manipulations sont légion. C’est tout un peuple qui en est victime. Ce n’est pas d’une vengeance dont ont besoin les habitants de Huaxia, c’est d’une libération. Et Zetian pourrait être l’étincelle qui mettra le feu aux poudres de la révolte…Retrouver mon avis ici.

Un reflet de lune, Estelle Faye, éditions ActuSF (Roman post-apocalyptique)

Coche : Avec une couverture illustrée, d’une autrice francophone, qui se passe dans le futur.

Résumé : Paris, un siècle après l’apocalypse. La capitale est plongée dans les pluies de printemps et Chet, dans une affaire qui le dépasse. Des sosies apparaissent pour lui faire porter le chapeau de crimes dont il est innocent. Du lagon du Trocadéro au repaire lacustre des pirates de la Villette, Chet arpente les bords de la Seine en crue à la recherche de ces mystérieux doubles, autant que de lui-même. Retrouver mon avis ici.

Peau d’homme, Hubert et Zanzim, éditions Glénat (Roman graphique LGBT)

Coche : Avec une couverture illustrée, d’un auteur francophone, qui aborde les liens familiaux, qui invite au voyage.

Résumé : Dans l’Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c’était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d’homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d’un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d’homme, Bianca s’affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l’amour et la sexualité.La morale de la Renaissance agit alors en miroir de celle de notre siècle et pose plusieurs questions : pourquoi les femmes devraient-elles avoir une sexualité différente de celle des hommes ? Pourquoi leur plaisir et leur liberté devraient-ils faire l’objet de mépris et de coercition ? Comment enfin la morale peut-elle être l’instrument d’une domination à la fois sévère et inconsciente ? Retrouver mon avis ici.

Royaume de vent et de colères, Jean-Laurent Del Socorro, éditions ActuSF (Roman historique)

Coche : D’un auteur francophone, avec une couverture illustrée, avec un héros racisé.

Résumé : A Marseille, en 1596, un complot se prépare en vue d’assassiner les leaders politiques du parti catholique, en rébellion contre le parti protestant du Roi de France, Henri de Navarre. L’action  se déroule principalement dans une auberge, celle d’Axelle, ancienne mercenaire où évoluent les acteurs, opposants et adjuvants de ce complot : le chevalier Gabriel, qui a renié sa foi protestante pour rester en vie et se bat aux côtés des catholiques, Victoire, chef de la guilde des assassins effectuant sa dernière mission, Armand, moine de l’Artbon qui a fuit son monastère pour déserter la guerre et sauver son amant. Pendant ce temps, dans les geôles du chef de la ville, Silas est soumis à la torture pour savoir ce qu’il faisait cette nuit, avec d’autres hommes et un baril de poudre au pied des remparts, alors que le Roi de France est aux portes de la ville…Comment en sont-ils arrivés là? Qu’est ce qui les a poussés à devenir ce qu’ils sont? Comment tout cela va-t-il se terminer ? Retrouver mon avis ici.

J’espère que ces propositions vous auront donné envie de participer à ce challenge. N’hésitez pas à m’indiquer vos propres suggestions en commentaire !

Féminisme et LGBTQIA+,

A.Chatterton

5 commentaires

  1. bonjour, comment vas tu? merci pour la découverte de cette maison d’éditions et de son bingo. j’ai lu peau d’homme et beaucoup aimé. pour ma part, je te conseille l’immeuble aux secrets d’Alex Vox, ainsi que le manga le mari de mon frère. j’ai récemment lu le manga Goodbye my rosegarden, dans le genre yuri. j’en parlerai bientôt sur mon blog. passe un bon lundi et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s