Mes résolutions littéraires pour 2022

Après mon bilan lecture de l’année écoulée, j’ai décidé d’établir quelques résolutions littéraires pour lire autrement en 2022. Elle regroupe des envies non assouvies en 2021 mais aussi des décisions associées à des évènements de 2021. C’est un article un peu plus personnel que d’habitude sur mes habitudes de lecture. Peut-être que vous vous y retrouverez un peu…

Acheter des livres neufs

Je vais vous confier un secret : je suis une vraie radine en termes d’achat lecture. Ce n’est pas pour rien que j’ai écrit un article sur les différentes manières d’acheter radin ses livres ou un autre article sur comment acheter radin sur Vinted. Sauf que… j’ai actuellement les moyens d’acheter des livres. C’est juste que j’apprécie d’acheter en occasion ou d’emprunter car j’ai un petit syndrome de Diogène en matière de lecture : j’aime la quantité tout autant que la qualité, au grand dam de mon compagnon qui n’apprécie pas me voir ramener autant de livres à la maison… Et travailler en bibliothèque n’arrange pas les choses, car les livres y sont gratuits.

Bref, la plupart de mes achats cette année ont été réalisés sur Vinted dans sa catégorie livres. L’avantage de Vinted, pour moi, réside dans le fait de dénicher des livres neufs ou en très bon état, au prix de l’occasion (donc logiquement, à moitié prix). Sauf que ma logique est visiblement assez personnelle, car je tombe de plus en plus sur des vendeurs qui vendent des livres récents au prix du neuf, alors que le livre est toujours disponible neuf en librairie ou des plateforme de vente.

Selon moi, le gros inconvénient d’acheter ses livres sur Vinted reste les gens, et la valeur qu’ils attachent à leurs biens. La seule question qu’ils devraient se poser est : quel prix je serais prêt à mettre pour l’acheter si je me mettais à la place de l’acheteur ? Surtout quand le bien en question n’est pas rare.

Suite à ces mésaventures, j’ai donc décidé qu’il était mieux pour ma santé mentale d’arrêter de parlementer avec des gens obtus et d’acheter en neuf les livres qui m’intéressent vraiment, et en quantité limitée chaque mois (Mon palier sera de 40 euros par mois). Cela me permettra de soutenir davantage les éditeurs et partenaires, en plus de mes avis lectures pour les services presse ainsi que mes achats professionnels en bibliothèque. J’en profiterai également pour réduire ma PAL, car les bas prix appliqués sur Vinted avaient pour effet de me faire acheter plus de livres…

Lire et promouvoir plus d’auteurs édités

C’était un de mes objectifs 2021 déjà, et je ne l’ai pas vraiment atteint. J’ai lu seulement deux livres auto-édités cette année dont l’excellent tome deux de la série Zilwa de Grégoire Laroque qui m’a fait découvrir le bon côté de l’auto-édition.

J’avoue n’avoir pas osé franchir le pas, excepté pour des sollicitations de service-presse par des auteurs auto-édités. J’ai deux raisons qui l’expliquent :

Tout d’abord ma paresse naturelle à vouloir découvrir des auteurs qui n’apparaissent pas souvent dans mon horizon littéraire personnel et professionnel. C’est bête mais mes lectures tournent souvent autour des mêmes thèmes ou auteurs fétiches. Il me faut faire un effort pour sortir de ma zone de confort naturelle pour un loisir et j’avoue que c’est difficile.

Ensuite, j’ai assez peur d’être déçue. Cela peut paraître ridicule mais après la lecture des romans de Grégoire, j’ai peur de ne pas retrouver de livres auto-édités aussi bons. Peut-être devrais-je creuser un peu plus le sujet en allant lire des critiques des livres qui m’intéressent ? Pour le coup, l’a-priori que j’avais envers l’auto-édition s’est transformé, grosse ironie du sort ! Je n’ai plus peur d’en lire, mais plutôt d’en trouver qui égalent le niveau du livre qui me les a fait découvrir…

Enfin, à titre professionnel, il faut savoir qu’acheter un livre auto-édité en bibliothèque est plus complexe qu’un livre normal, s’il n’est pas distribué en librairie. Pour les grosses bibliothèques avec un budget conséquent comme la mienne, les achats se font en marché public chez plusieurs libraires selon les types de documents. Pour les livres auto-édités en numérique, il y a également un prestataire avec un catalogue. Donc, à titre professionnel j’ai rarement accès à ces livres ou je dois trouver un moyen pour me les procurer si par miracle on dispose d’une ligne budgétaire associée à des livres « hors marché ». Ce n’est pas vraiment une excuse pour ne pas en lire à titre personnel, mais il faut savoir que 90% de mes lectures proviennent de livres trouvés au travail (gratuit, radin, toussa). Donc, pour le coup, ça joue un peu…

Bref, je vais faire un effort cette année sur la lecture d’auto-édités. J’ai déjà deux service presse prévus pour février en AE, et je vais réaliser une recherche sur des livres susceptibles de m’intéresser en partant des publications de la librairie Jeunes Pousses dont j’ai déjà parlé dans mon article sur L’Auto-édition (elle est spécialisée dans le domaine).

Lire des nouvelles et des livres de moins de 200 pages

Depuis ma panne de lecture de Mai, j’ai pris le parti de lire des livres courts : BD, mangas, nouvelles, recueils de nouvelles et livres de moins de 200 pages. Cela m’a permis de reprendre goût à la lecture en douceur.

Mais je me rends compte au fil du temps que je deviens plus exigeante avec mes lectures : j’apprécie moins les longueurs dans le texte ou la dilution d’un univers dans une série, je suis aussi plus critique vis à vis de la psychologie des personnages…

Bref, j’ai l’impression qu’à force de lire, j’ai besoin de passer à une autre étape : trouver des livres qui vont à l’essentiel et que je peux terminer en une à deux journées maximum. Et cela me convient très bien.

Le fait de participer au Challenge Le Projet Ombre, m’a fait découvrir plein d’auteurs grâce aux recueils de nouvelles et je trouve cela très positif. Donc je vais continuer sur ma lancée en 2022, mais je ne m’interdis pas des romans de plus de 200 pages si j’en trouve qui m’intéressent assez pour les lire.

Participer à moins de challenges

Cette année, j’ai participé à 4 challenges littéraires en plus de mon projet sur le Steampunk. J’ai été enthousiaste à chaque fois face aux thématiques proposées et aux groupes de discussion. Cependant, je me rends compte au fil du temps que je ne lis pas forcément les livres que j’avais prévu initialement lors d’un challenge : la PAL de challenge devient une forme de contrainte.

Par ailleurs, et je l’ai déjà évoqué lors de mon bilan du Pumpkin Autumn Challenge, j’adhère moins au fait que les challenges deviennent juste des prétextes à lire ou à vendre des goodies, sans forcément un lien avec leur thème. On y trouve suffisamment de sous-catégories fourre-tout pour pouvoir y participer même sans apprécier le thème d’origine. Et je n’arrive plus non plus à suivre un challenge qui dure plus de deux mois car cela m’oblige à rester sur les mêmes thématiques de lecture trop longtemps. Pour finir, j’ai l’impression d’assister à une surenchère de PAL avec la petite nouveauté : la PAP (=Pile à Piocher) car tout le monde veut lire un maximum de livres ou leurs envies sont démesurées vis à vis de la réalité. Les PAL sont sympas pour avoir des idées et je suis la première à avoir contribuée à cette surenchère de livres, mais je trouve qu’on y perds en qualité de lecture.

Pour 2022, j’envisage de participer à moins de challenges et d’expérimenter des PAL mensuelles car finalement, j’ai envie de lire d’autres livres sans lien avec les challenges. La PAL mensuelle me permettra cela. Je vais peut-être conserver un ou deux challenges histoire d’en tester encore des nouveaux et d’aider à les mettre en avant.

Vider ma PAL des Imaginales 2019

Depuis ma dernière visite aux Imaginales en 2019, j’ai une acheté une dizaine de livres que je n’ai toujours pas lus. Il s’agit principalement de médiéval fantasy, un genre que je plébiscite un peu moins depuis quelques temps au profit du fantastique. Voici les titres :

Ma dernière résolution littéraire de 2022 sera de lire ces romans avant d’assister aux prochaines Imaginales de Mai, afin d’alléger ma culpabilité, mais aussi de faire de la place pour les futures acquisitions ! Je m’aperçois en plus que la plupart viennent des éditions Mnémos qui est mon partenaire de blog (honte à moi !).

De manière générale, j’aimerais arriver à ne plus conserver des romans sous prétexte que je les lirais plus tard et les lire de suite, sans me poser de questions. En général, quand on repousse une lecture, c’est qu’au fond, on n’a plus d’intérêt pour elle. Du moins, c’est mon opinion. Donc si vraiment ces livres ne me plaisent plus, je les enlèverai de ma bibliothèque pour les donner ou les vendre.

Voilà pour mes résolutions littéraires de l’année 2022. Et vous, quelles sont les vôtres ? Dites-moi tout en commentaire ! 🙂

Bûche de Noël et marrons glacés,

A.Chatterton

5 commentaires

  1. J’aime beaucoup tes objectifs qui changent de ceux que l’on voit en général.
    Cela me ravit de voir que tu désires lire plus d’auto-édités, parce que même si leur part a diminué dans mes lectures cette année, j’en lis beaucoup. Il y a de vraies pépites comme les romans de Federico Saggio ou R. Oncedor qui permettent de se rendre compte du vivier de talents caché dans le terme auto-édition.
    Bonne année à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Tout d’abord je te souhaite une bonne année !
    Ensuite, je trouve tes résolutions plutôt saines car non seulement tu vas contribuer directement à la rémunération des artistes mais tu vas aussi diversifier tes horizons. C’est super chouette je trouve 😊
    Quant à ta pal c’est un processus difficile, je suis passée par là car avant j’avais du mal à accepter d’acheter un livre que je ne lirais pas ou même de simplement abandonner une lecture. C’est un coup à prendre qui permet de se sentir plus léger. On grandit, on évolue forcément pour tout un tas de raison donc c’est normal que nos attentes changent. Comme toi je préfère davantage du format court avec quelques exceptions comme là je suis sur la fin d’un livre de 700 pages que je trouve plus qu’excellent mais après j’aurais besoin d’une pause avec du court ou du graphique…
    Bref quoi qu’il en soit j’espère que tu trouveras ton bonheur littéraire en 2022 😊

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s