Publié dans Questions existentielles

Comment s’occuper pendant la mise en quarantaine du Coronavirus ?

Après la publication de mon dernier article Que lire pendant la mise en quarantaine du coronavirus ?, je me suis demandée ce que j’allais vraiment faire de mon temps en cas de quarantaine prolongée. En y réfléchissant, j’ai pensé que cela pourrait être utile de vous partager ce que j’ai prévu, au cas où vous manqueriez d’idées et surtout pour rester zen face à la situation de crise que nous vivons.

Alors, pour contextualiser, je vis en couple avec un chat dans un appartement de 70m2. Je n’ai pas d’enfants donc vous ne trouverez pas d’idées pour les occuper dans cet article.

Je suis partie du principe que je n’allais pas céder à la panique et que j’allais profiter du temps que nous avons, et de notre bonne santé pour faire des choses que je ne prends pas le temps de faire habituellement.

1. Du ménage à fond

Cela fait deux jours que je suis chez moi et mon appartement est plus clean qu’il ne l’a jamais été. En plus de la routine habituelle, j’en ai profité pour laver les vitres, nettoyer les traces aux murs,  les plinthes, les tissus des canapés et les poignées de porte. Ajoutez à ça la lessive des plaids et des housses des taies d’oreillers, et je pense avoir fait le tour. Ah, attendez ! Je pourrais aussi nettoyer mon four, le frigo, l’intérieur des placards…et les semelles de mes chaussures !

2. Du rangement et du tri

C’est le moment de sortir son guide La magie du rangement de Marie Kondo ! J’avais déjà commencé à trier mes fringues trouées, j’ai terminé ça en moins d’heure, direction la benne à recyclage de tissus au bout de ma rue. Bon, là c’est un peu mort pour virer les trucs qu’on jette à la déchetterie si on ne peut pas sortir, mais quand c’est possible de les mettre directement à la poubelle sans passer par la phase recyclage, pourquoi pas ?

Sinon, une autre option que j’envisage est le tri numérique : trier mes emails, mes photos, mon google drive et tout ce qui prend de la place inutilement sur mon ordinateur et dans le cloud.

3. Téléphoner à mes proches

Je n’ai jamais autant appelé ma famille et mes amis que maintenant. J’ai même pour projet de lire des histoires via Skype à mes nièces. Il est important de maintenir le lien, pour avoir des nouvelles, pour échanger des anecdotes, pour rire aussi, parce que ce n’est parce qu’on est en quarantaine qu’on doit ressasser des idées sombres dans son coin.

4. Ecrire, écrire, écrire

Je profite de ce temps pour préparer des articles pour le blog, mais aussi avancer sur l’écriture d’une nouvelle d’un atelier auquel je participe, tenir mon journal pour apaiser mon cerveau… et avancer sur mon roman personnel. Si vous n’êtes pas du genre à manier la plume, peut-être qu’un journal de quarantaine pourrait vous aider à tenir le choc, même en vidéo, via un Vlog.

5. Lire ma PAL en cours

J’avais déjà beaucoup lu dans le cadre de plusieurs challenges ces derniers mois, mais aussi dans le but de terminer mes livres déjà présents dans ma bibliothèque avant d’en acheter de nouveaux aux Imaginales. La quarantaine m’a permis de relancer le projet en me demandant ce que je pourrai lire une fois ma PAL terminée. On n’y est pas encore, mais j’ai quelques idées dont je vous ferai part ultérieurement. Ceci dit si vous avez des livres non lus chez vous, c’est le moment de vous lancer.

6. Jouer

A la maison, j’ai plusieurs jeux de société qui se jouent à deux, mais aussi quelques jeux-vidéo. Quand avec mon ours (= conjoint),  nous décidons d’arrêter d’hiberner chacun de notre côté, on se retrouve autour d’une partie de Splendor ou de 7 wonders duel. On joue parfois en ligne aussi avec d’autres amis.

Je prends aussi le temps de jouer avec mon chat, qui ne comprend pas trop ce qui se passe, mais qui est bien content de nous avoir tous les deux à la maison.

7. Jardiner

Cela faisait un moment que je devais rempoter certaines plantes de mon balcon, à cause de moisissures (je les arrose trop faut dire !). J’ai prévu cette semaine de changer la terre de certaines, arroser d’autres et voir si je n’aurais pas des graines qu’il est possible de planter à cette saison. Dans tous les cas, je sais que c’est une activité qui me détend et en plus je fais du bien à mes plantes. Quoi de mieux ?

8. Faire du sport à la maison

Habituellement, je vais à une salle de sport à deux pas de mon appartement pour m’entretenir un peu, environ deux fois par semaine. Cela ne fait que trois jours que je suis confinée, et je ressens déjà le besoin de me dégourdir les jambes à cause de ma mauvaise circulation sanguine, mais aussi parce que j’ai l’impression de passer mon temps à manger. La journée est rythmée par les repas peu dépensés à cause de l’inactivité physique. Alors faire le ménage peut être une option, mais personnellement cela ne me suffit pas. Ajoutez à cela que j’ai besoin de ma dose d’endorphine, sinon je ressemble à un Pitbull, et vous aurez un tableau assez complet de ma petite personne. Je suis donc partie à la recherche de vidéos youtube pour des cours de cardio (sans matériel), pour me dépenser un peu, ou de relaxation pour apaiser mon mental. Côté relaxation, j’ai téléchargé l’application déjà connue Petit Bambou. Côté sport, je me suis tournée vers …Tibo in shape. Alors, oui c’est pas la folie, mais ça reste efficace. Si je trouve d’autres choses ou que vous avez des idées, n’hésitez pas à mettre un commentaire. 😉

9. Regarder des films ou des séries

A la maison, nous avons Netflix et Amazon Prime. Regarder des séries ou des films fait déjà partie de notre pratique quotidienne en soirée. Ceci dit, j’ai élaboré il y a peu une liste des films et séries que je n’ai jamais pris le temps de regarder et j’en ai profité pour me les procurer. Si jamais internet est limité en bande passante à cause du télétravail, je vous conseille de faire des provisions de DVD.

10. Pratiquer un loisir créatif

J’ai décidé de me remettre à l’aquarelle si la situation tend à se prolonger. Si vous pratiquez un loisir créatif et que vous repoussez constamment le moment de vous y mettre alors que vous avez tout le matériel nécessaire, lancez-vous ! Sinon, il est possible de se mettre simplement au dessin, la photo ou au montage vidéo en suivant des tutoriels sur youtube, avec peu de matériel. Même alimenter ses tableaux d’inspiration sur Pinterest, ça peu occuper 😉

11. M’inscrire à un cours en ligne pour se cultiver.

Comme je l’évoquais dans ma première Watch (= veille littéraire), il existe de nombreux cours en ligne gratuit auxquels il est possible de s’inscrire. Il s’agit des MOOC. Personnellement, je me suis inscrite à celui sur la Science-Fiction, mais il existe pleins d’autres cours sur fun-mooc.fr.

12. Réaliser des soins esthétiques

J’ai l’habitude de repousser certaines choses comme le masque pour cheveux, ou encore la manucure. Je me suis dit que c’était le moment ou jamais de prendre soin de moi. Au choix, vous pouvez : vous épiler, réaliser une pédicure-manucure, un masque exfoliant, ou hydratant pour la peau ou les cheveux, essayer une teinture pour cheveux, etc… Et si vous êtes dans la logique Zéro Déchet, vous pouvez aussi fabriquer vos propres soins à la maison avec des produits naturels. Je vous réfère au livre de Béa Johnson Zéro Déchet et aux sites du même nom pour cela.

13. Cuisiner, faire une détox

C’est le moment d’essayer de nouvelles recettes ! Vous savez ce livre de cuisine ou ces recettes prises en note sur internet qui dorment dans un coin, attendant sagement que vous sortiez de votre routine alimentaire… Sinon, si vous vous sentez de faire un peu de détox au vu du mode de vie sédentaire qui nous attend, vous pouvez aussi. Attention toutefois à ne pas affaiblir votre organisme en cas de maladie.

14. Alimenter mon compte Vinted, Leboncoin… pour l’après-Covid

J’ai fermé mon compte Vinted il y a un an parce que ça me gonflait sévère de discuter les prix avec les acheteurs. J’ai décidé de le réouvrir il y a peu, car je déménage d’ici juin (enfin, on va voir comment que ça se passe), et je dois me débarrasser de jeux ou de livres. En effet, Vinted a ouvert une section livres ! Pour le reste, cela se fera sur Leboncoin. Entre prendre les photos et écrire les annonces, ça va m’occuper un peu. En revanche, côté livraisons, on attendra quand ça se sera calmé au niveau virus. Parce que entrer en contact avec des gens pour une vente, ou pouvoir livrer si La Poste ou Mondial Relay est fermé, ça limite un peu le commerce, mais surtout la contamination.

15. Soutenir ceux qui sont touchés par la crise sanitaire au niveau économique

Je vois passer de nombreux messages d’artisans, de libraires, d’éditeurs qui sont touchés de plein fouet économiquement par le virus. Avec l’arrêt des Salons, festivals, conventions, ils subissent un réel manque à gagner. Alors, j’ai commencé à acheter des livres pour soutenir certains, passer des commandes auprès d’autres. J’ai même été regarder les financements participatifs en cours. Certes, ce n’est pas grand chose, mais cela peut les aider à se relever de cette crise qui nous attend. Et si la Poste ne livre plus, il reste toujours l’achat de livres numériques. 😉

16. Garder le sens de l’humour

Parce qu’il faut garder le moral, je regarde des comédies, mais aussi certains sites internet comme 9gag ou les comics de David Berry. Quoi de mieux que l’humour pour aller mieux ?

Je vous aurais bien mis aussi : faire du shopping en ligne, mais au vu de l’évolution de la situation, je pense que La Poste et tous les systèmes de livraisons non-prioritaires vont être bloqués d’ici peu. J’ai réussi à me faire livrer 5 livres et un jeu de société au moment où j’écris cet article, mais jusqu’à quand ?

Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à les mettre en commentaire.

J’apporte mon soutien à tous ceux qui luttent contre le virus au quotidien, ceux qui sont touchés par la maladie, leurs proches, ceux qui n’ont pas de toit pour se protéger, ceux qui doivent travailler pour assurer un service minimum à la population.

Bon courage à tous, gardez le moral, nous allons nous en sortir.

Masque respiratoire et gel hydroalcoolique,

A. Chatterton

Auteur :

Ex-Bibliothécaire, j’ai eu envie de partager autre chose que des chroniques littéraires à travers ce blog en invitant les lecteurs à se plonger au quotidien dans l’imaginaire pour leur apporter un peu de magie et de fantaisie. Vous trouverez matière à réflexion à travers mes projets d’écriture principalement comme mon roman dédié à Miss Chatterton, une bibliothécaire de l’extrême qui passe son temps à voyager dans les livres ou mes discussions avec mon chat. Comme on ne se refait pas, je vous propose également des coups de coeur lecture détaillés ou des interview d’auteurs. Et parfois, je me laisse aller à quelques réflexions du quotidien… Je vous souhaite une jolie lecture. Bienvenue dans mon univers !

Un commentaire sur « Comment s’occuper pendant la mise en quarantaine du Coronavirus ? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s