Publié dans Le roman de Miss Chatterton

L’Académie des bibliothécaires de l’extrême #1

L’Académie des Bibliothécaires de l’Extrême est une institution qui a été créé il y a fort longtemps par des bibliothécaires soucieux de proposer de la bonne littérature au monde entier.

D’abord vrais bibliothécaires, ils ont eu par la suite la possibilité, grâce à la rencontre d’un TechnoMage, de voyager dans les livres via des artefacts mi-mécaniques, mi-magiques.

Cela leur a ouvert des perspectives énormes, leur permettant de réparer les intrigues bancales, de donner plus de confiance en eux aux personnages secondaires, ou de changer certaines fins pour leur donner une plus grande ampleur.

C’était le Far West, il y avait beaucoup à faire et à découvrir. 

Des dérives aussi, commencèrent à poindre leur bout de leur nez : certains bibliothécaires n’étaient pas d’accord sur les changements à effectuer pour améliorer les histoires. 

C’est ainsi que naquit l’Histoire sans fin de Michael Ende. Sans fin ou plutôt avec des fins multiples parce que 10 bibliothécaires avaient changé son contenu à leur manière.

Il y eu des morts aussi, car certains bibliothécaires partis en expédition dans des aventures dangereuses ne revinrent pas. Ils firent de mauvaises rencontres en cours d’histoire et passèrent de vie à trépas. Il faut savoir qu’un bibliothécaire dans un livre devient un personnage dudit livre et donc est soumis aux aléas de son histoire.

D’autres restèrent coincés à tout jamais dans des livres car les artefacts restaient des prototypes à améliorer. 

Suite à cela, ce qui devait arriver, arriva : les auteurs se rebellèrent et cela entraîna une grande grève de l’écriture et de l’inspiration qui dura deux ans, durant lesquels aucun nouveau livre ne fut produit.

Las de cette situation, et pensant qu’ils étaient allés trop loin, les bibliothécaire signèrent un traité avec les auteurs en leur promettant de se soumettre à des restrictions dans leurs changements au sein des livres et de fonder une institution afin de contrôler les voyages inter-livresques.

L’Académie était née, avec ses règles de voyages, sa brigade de secourisme livresque (pour les bibliothécaires restés coincés dans les livres)  et surtout son diplôme de Bibliothécaire de l’extrême, obligeant un contrôle strict du personnel habilité à voyager.

C’était il y a 1000 ans. Et depuis, le diplôme existe toujours et il s’obtient en 5 ans, durant lesquels l’aspirant Bibliothécaire de l’extrême est soumis à de nombreux tests et doit se spécialiser en une thématique livresque. Il en existe de nombreuses que j’énumèrerai plus tard.

Pour ma part, j’ai choisi les créatures magiques et leur protection. Parce que j’apprécie les histoires avec dragons, chimères, elfes, fées et animaux parlants. Mais aussi parce que je suis soucieuse de leur bien-être et de leurs conditions de vie. 

Je ne supporte pas qu’on maltraite un être magique pendant une histoire, même si cela fait partie du scénario et vise un but : toucher le lecteur, susciter son mépris (selon la créature choisie).

Mon coeur se serre quand je vois un troll maltraité pour sa laideur ou un elfe noir tué pour ses intentions malsaines. J’ai beau savoir que toutes les créatures magiques ne sont pas gentilles, je ne peux m’empêcher de penser que c’est l’auteur qui leur a donné leurs qualités et leurs défauts. 

Il faut un duel manichéen pour créer une bonne histoire. Mais, je préfère m’attarder sur les histoires nuancées,expliquant que justement,le monde n’est pas tout noir ou tout blanc.

Les gentils ne sont pas toujours gentils, et les méchants pas toujours méchants. 

Malheureusement, les histoires manichéennes ont la cote car elles sont assez simples à comprendre.

D’ailleurs, cela me fait penser à l’histoire de Jorg, James et Elise. Troll, elfe et demi-elfes persécutés à cause de leurs origines magiques dans La Stratégie des As de Damien Snyers. 

Nous avions réussi à convaincre l’auteur qu’utiliser des êtres magiques pourrait appuyer son histoire de racisme et de marginaux mis au ban de la société et réunis en équipe pour réaliser un braquage. Il nous a écouté et cela a donné plus d’ampleur à son récit. Le résultat fait réfléchir sur le pourquoi du comment les elfes peuvent devenir voleurs et les trolls taciturnes plutôt bavards.

Mais je m’égare… Il y a tant à dire sur les créatures magiques et l’Académie. Nous procèderons par ordre. Aujourd’hui n’est que le début de mon histoire…

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire mon récit de voyage du récit de Jorg, James et Elise qui vous donnera bien plus d’informations sur cette aventure.

Bave de troll et marteau-tampon-encreur,

A. Chatterton

Auteur :

Ex-Bibliothécaire, j’ai eu envie de partager autre chose que des chroniques littéraires à travers ce blog en invitant les lecteurs à se plonger au quotidien dans l’imaginaire pour leur apporter un peu de magie et de fantaisie. Vous trouverez matière à réflexion à travers mes projets d’écriture principalement comme mon roman dédié à Miss Chatterton, une bibliothécaire de l’extrême qui passe son temps à voyager dans les livres ou mes discussions avec mon chat. Comme on ne se refait pas, je vous propose également des coups de coeur lecture détaillés ou des interview d’auteurs. Et parfois, je me laisse aller à quelques réflexions du quotidien… Je vous souhaite une jolie lecture. Bienvenue dans mon univers !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s